Innovation pédagogique : de nouvelles expériences présentées à l’UPEM

Ce jeudi 12 mai se tenait la 5ème édition des rencontres de l'innovation pédagogique à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Les points forts de la journée.

AFFICHE (5E RENCONTRES DE L'INNOVATION PEDAGOGIQUE)-JPEGLe rendez-vous rassemble chaque année de plus en plus d’enseignants en quête de nouveauté. Les 5e rencontres de l’innovation pédagogique de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (UPEM) ont eu lieu le jeudi 12 mai, à la Maison des étudiants du Campus.

« Le numérique a offert des possibilités astronomiques »

« On peut parfaitement innover sans ordinateur, mais le numérique a offert des possibilités astronomiques », c’est par ces mots que Pascal Romon, chargé de mission numérique au sein de l’UPEM, a introduit l’événement. Il a ensuite laissé place à quatre enseignants qui ont présenté leurs expériences pédagogiques innovantes.

Last project, une méthode ludique où les élèves… piratent des drones

Hakim Badis, maître de conférences à l’Institut d’électronique et d’informatique Gaspard-Monge, est venu présenter le « Last Project « , qu’il mène auprès des étudiants en 3ème année à l’ESIPE (Ecole Supérieure d’ingénieurs Paris-Est Marne-la-Vallée). Le principe est simple : les étudiants travaillent toute l’année en groupes et doivent répondre à des sujets proposés par des « vrais clients » (joués par des personnalités extérieures ou par le corps professoral), comme s’ils étaient dans le monde du travail.

Cette expérimentation mène à des sujets originaux, tels que la protection d’un lieu contre les drones. Pour protéger l’endroit, les élèves devaient pirater les drones se trouvant aux alentours et modifier leurs parcours. Pour un autre sujet, les étudiants ont été également amené à créer de fausses antennes téléphoniques, qui permettent de s’introduire dans tous les téléphones portables aux alentours.

Rien de malfaisant toutefois, l’enseignant l’affirme : s’ils font ces manœuvres, c’est bel et bien pour dénoncer les failles de sécurité et apprendre à remédier à ces manquements.

Filmer ses élèves pour mesurer leurs progrès en anglais

Hillary Bays, maître de conférences à l’UPEM en anglais, a choisi de filmer à chaque cours ses étudiants en master de commerce international. L’idée ici est de faire progresser l’élève par l’auto-confrontation : les vidéos sont utilisées comme des modèles qui aident l’étudiant à s’améliorer individuellement dans la langue de Shakespeare.

JAM : du coworking étudiant pour la bonne cause

Marianne Abramovici, maître de conférences en éco-gestion à l’institut de recherche en gestion de l’UPEM et de l’UPEC (Université Paris-Créteil), a présenté le Jam. Ce concept vise à rassembler une communauté d’étudiants durant un week-end entier pour « sauver le monde ». Concrètement, ces étudiants constituent des groupes et ont deux jours pour prototyper un service pour améliorer la vie des individus.

En guise d’exemple, une vidéo de présentation d’EXI(S)T, une « agence de disparition » élaborée lors d’un JAM. L’idée de ce prototype est de permettre aux gens de pouvoir effacer toute trace de leur existence (notamment sur le net) afin de s’offrir un nouveau départ.

Les participants peuvent par la suite vanter cette expérience professionnelle originale lors de leur recherche d’emploi. Le Jam français se tient traditionnellement à Orléans, mais l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée devrait en organiser un en 2017. Histoire à suivre donc.

Equinox, l’Erasmus de la création urbaine

La maître de conférences en urbanisme  à l’IFSA (Institut Francilien des Sciences Appliquées) Katia Laffrechine est venue parler d’Equinox, un projet rassemblant des étudiants français, italiens et brésiliens, qui se retrouvent durant 15 jours dans une ville pour proposer des solutions d’urbanisme. Ils se sont notamment retrouvés en 2010 à Mont-de-Marsan et en 2014 à Gennevilliers. Les étudiants ont pu transmettre leurs projets aux mairies concernées. Le prochain rendez-vous aura lieu à Ascoli en Italie, du 11 au 24 septembre.

Pour finir, le directeur du Campus Numérique Feriel Goulamhoussen est venu clore cette demi-journée de présentation en encourageant les enseignants à continuer d’innover. La révolution pédagogique est en marche à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous