Concours de quatuors à cordes à Bordeaux: succès pour la France et la Lituanie

logo AFP

Le Quatuor français Akilone — entièrement féminin — a remporté samedi le 8e Concours international de quatuors à cordes de Bordeaux, qui a lieu tous les deux ans, devant le quatuor lituanien Mettis.

Le jury, présidé par l’altiste italien Bruno Giuranna, a ainsi attribué le 1er Grand Prix à un quatuor français pour la première fois depuis 2001, année où le Quatuor Psophos l’avait emporté.

Le 1er Grand Prix, doté de 20.000 euros, récompense donc le Quatuor Akilone composé de Emeline Concé et Elise De-Bendelac (violon), Louise Desjardins (alto) et Lucie Mercat (violoncelle) pour leur interprétation lors de l’épreuve finale du Quatuor pour cordes N.6 de Bela Bartok, des Trois pièces pour cordes d’Igor Stravinsky et du Quatuor pour cordes N.14 en sol majeur (K.387) de Wolfgang Amadeus Mozart.

Né d’une rencontre entre quatre musiciennes aux personnalités aussi éclectiques que pétillantes, le Quatuor Akilone (www.quatuorakilone.com) s’est formé en 2011 au Conservatoire national supérieur de musique (CNSM) de Paris. Inspiré par le mot italien aquilone, qui signifie le cerf-volant, son nom évoque un lien entre le ciel et la terre, un plaisir partagé ainsi qu’un bel envol imaginaire et coloré.

Lauréat du 2e Grand Prix, doté de 10.000 euros, le Quatuor lituanien Mettis, fondé en 2011, est composé de Kostas Tumosa et Bernardas Petrauskas (violon), Karolis Rudokas (alto) et Rokas Vaitkevicius (violoncelle). Mettis (www.facebook.com/MettisStringQuartet) est, dans la mythologie grecque archaïque, une Océanide, fille d’Océan et de Téthys, personnification de sagesse, intelligence rusée et compétence.

Le quatuor lituanien a interprété lors de l’épreuve finale le Quatuor N.2 en sol mineur de Lucien Durosoir, les Trois pièces pour cordes d’Igor Stravinski et le Quatuor pour cordes Opus 41 N.3 en la majeur de Robert Schumann.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous