Port du voile à l’université: « assez des provocateurs » (Bayrou, MoDem)

logo AFP

Le président du MoDem, François Bayrou, a exprimé mercredi son vif agacement devant une initiative invitant des étudiantes à porter le « hijab » pour la journée à Sciences-Po Paris, estimant qu’elle risque de stimuler « le ressentiment » de certains Français à l’égard des femmes musulmanes.

« On en a assez des provocateurs, de ceux qui font profession de faire flamber tous les bûchers et de souffler sur toutes les braises », s’est-il exaspéré sur I-télé.

« Je ne sais pas si c’est à leur insu ou s’ils (les initiateurs) s’en rendent compte. Ca ne peut avoir qu’un effet, c’est renforcer le ressentiment d’une partie de la population contre les femmes musulmanes qu’ils proposent de protéger », a ajouté le président du MoDem.

« Il y a la crainte d’une partie importante de nos concitoyens qu’on va être d’une certaine manière envahi par ces pratiques, qu’on n’y peut rien, que ça va se répandre. Et beaucoup de Français sont, je crois, tolérants au fond d’eux-mêmes mais ils n’ont pas envie que se répandent dans la société française des attitudes de cet ordre », a-t-il développé.

« Et on vient leur expliquer qu’à Science-Po, à Paris, on va faire en sorte que cela soit répandu et porté par toutes les jeunes filles qui sont là, que ça va être un acte militant », a-t-il dénoncé.

« Mais franchement, c’est quelque chose de très profondément troublant pour les gens (…) Je pense qu’il faut faire reculer la provocation », a lancé encore François Bayrou.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous