« Partout avec mon chien guide »: en finir avec les difficultés d’accès

logo AFP

Un chien au supermarché? Au restaurant? Dans un taxi? Oui! Pour en finir avec les refus d’accès encore rencontrés par les maîtres de chiens guides d’aveugles, un kit pédagogique sera proposé à tous les professionnels à partir du 19 avril.

Disponible sur le site www.partoutavecmonchienguide.fr, ce kit comprend un film d’animation, destiné à faire comprendre pourquoi le chien guide doit être accepté partout, et un recueil des bonnes pratiques, précise la Fédération des associations de chiens guides d’aveugles (FFAC), à l’initiative du projet avec l’Observatoire de l’accessibilité des chiens guides d’aveugles (OBAC).

Le film de 2 minutes et demie met en scène Romain et son chien guide Domino et explique avec humour les obligations légales d’accueil mais surtout pourquoi l’animal est si important pour la liberté retrouvée de son maître.

Le chien guide « diplômé » sait éviter les obstacles, trouver le passage piéton ou l’arrêt de bus et obéit à 50 ordres grâce à sa formation.

Le recueil des bonnes pratiques raconte pour sa part comment plusieurs secteurs sont en pointe dans l’accueil des chiens guides.

La Confédération française de la boucherie, boucherie-charcuterie, traiteurs (CFBCT), qui communique depuis 20 ans sur le sujet auprès de ses adhérents, a ainsi été l’un des précurseurs de l’apposition du pictogramme bleu « chiens guides d’aveugles ou d’assistance uniquement ».

De même, Carrefour Proximité a diffusé 3.000 pictogrammes dans son réseau et la Fédération des fromagers de France en a envoyé à ses adhérents.

La moitié des 5.400 adhérents de Tourisme et handicaps sont eux labellisés pour le handicap visuel et sensibilisés à l’accueil des chiens guides.

La RATP diffuse elle aussi à son personnel les bonnes pratiques pour l’accueil des personnes handicapées. Quant à l’Union nationale des taxis (UNT), elle a formé ses conducteurs à l’idée qu’un chien guide a sa place aux pieds de son maître.

De quoi donner des idées aux autres professionnels…

La loi du 11 février 2005 rend obligatoire l’accès des chiens guides d’aveugles et d’assistance aux transports, lieux ouverts au public, ainsi qu’à ceux permettant une activité professionnelle ou éducative. Un refus peut entraîner une amende allant jusqu’à 450 euros.

Quelque 1.500 chiens guides sont aujourd’hui en activité en France. Mais moins de 1% des 61.000 personnes aveugles et 146.000 malvoyantes profondes bénéficient d’un tel compagnon, faute de disponibilités.

La FFAC et l’Association nationale des maîtres chiens guides d’aveugles ont créé l’OBAC en 2015.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous