Loi travail: évacuation d’un amphithéâtre occupé de l’université Rennes 2

logo AFP

Les forces de l’ordre ont procédé vendredi à l’évacuation d’un amphithéâtre de l’université Rennes 2 (Sciences humaines et sociales) occupé depuis près d’une dizaine de jours dans le cadre de la mobilisation contre la loi travail, a constaté l’AFP.

Des gendarmes et des policiers sont intervenus en fin d’après-midi à la demande du président de l’université, Olivier David, à deux jours de la rentrée universitaire après les vacances de printemps.

M. David a justifié ce recours à la « force publique afin d’assurer la continuité de service public d’enseignement et de recherche et de répondre aux attentes légitimes de la majorité des étudiants et étudiantes et des personnels », fait-il valoir dans un communiqué.

Selon une source policière, seule une « petite vingtaine d’occupants étaient présents à l’intérieur de l’amphithéâtre » qui a été évacué « dans le calme et la maîtrise ». « Il n’y a eu aucune résistance ».

Selon Fabien Caillé, élu étudiant au conseil académique de l’université, une réunion a eu lieu vendredi après-midi, quelques heures avant l’évacuation, entre la présidence de l’université et deux délégations d’élus étudiants. « Le président n’a pas mentionné une quelconque intervention des forces de l’ordre. On est plutôt choqués de ne pas avoir été prévenus en tant que représentants étudiants et de ce recours aux forces de l’ordre », a-t-il déploré auprès de l’AFP.

Le jeudi 7 avril, conformément à un vote, la veille, en Assemblée générale, des étudiants avaient bloqué les accès de l’université dans le cadre de leur lutte contre la loi.

Le président de Rennes 2, constatant « l’impossibilité d’assurer le fonctionnement normal de l’établissement », avait alors décidé la fermeture administrative de l’université jusqu’au samedi suivant, date du début des vacances de printemps.

La réouverture de l’université est prévue lundi 18 avril.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous