La France, mauvais élève en matière d’égalité entre enfants (Unicef)

logo AFP

La France apparaît très mal notée dans un classement de l’Unicef publié jeudi, consacré aux inégalités de bien-être entre enfants dans les pays riches.

Le centre de recherche Innocenti, basé à Florence (Italie) et travaillant pour le Fonds des Nations unies pour l’enfance, classe les pays les plus riches en fonction des inégalités en matière de bien-être matériel, d’éducation, de santé et de satisfaction dans la vie des enfants.

Plus l’ampleur du fossé entre les enfants du bas de la distribution et ceux se situant sur la médiane se creuse et plus un pays est mal classé.

La dernière étude avait été publiée en 2010, mais elle avait été menée avant la crise financière. La comparaison des deux bilans montre que la France a vu sa position relative chuter : elle qui « se trouvait auparavant au milieu du tableau de classement général, figure désormais dans le dernier tiers », en 28e position (sur 35), expliquent les auteurs du rapport.

La France présente notamment des écarts « très importants » dans le domaine de la réussite scolaire.

L’Unicef constate aussi dans l’Hexagone un fossé très important entre les enfants se disant les moins satisfaits de leur existence et l’enfant se situant sur la médiane.

La France se trouve également en queue de peloton dans le domaine de la santé : un tiers des enfants y « signalent au moins un problème de santé par jour », soit un taux similaire à ceux enregistrés en Roumanie, en Bulgarie et en Israël.

La France est en revanche bien notée dans le domaine du bien-être matériel (revenus familiaux): les écarts en la matière sont assez faibles. Malgré tout, relève l’Unicef, l’écart de revenu a augmenté car le revenu de la médiane a progressé plus vite que celui des plus défavorisés.

L’étude relève toutefois que les inégalités de revenus entre les enfants les plus pauvres et ceux se situant sur la médiane « se sont creusés dans la majorité des pays riches ».

Le pays le mieux classé par le rapport est le Danemark : il affiche des inégalités relativement faibles dans les quatre domaines de bien-être analysés par les experts.

Les pays riches les mieux classés varient en fonction des domaines étudiés : la Norvège est en tête pour le bien-être matériel, le Chili pour l’éducation, l’Autriche pour la santé et les Pays-Bas pour la satisfaction dans la vie.

« La tendance a évolué depuis les années 1980: ce sont désormais les jeunes, et non plus les personnes âgées, qui risquent le plus de tomber dans la pauvreté », s’inquiètent les auteurs du rapport.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous