Hollande: « Il n’y aura pas d’interdiction » du voile à l’université

logo AFP

François Hollande a exclu jeudi toute interdiction du voile à l’université, se démarquant ainsi de son Premier ministre, Manuel Valls, selon lequel cette question était « posée ».

« Non, il n’y aura pas d’interdiction à l’université. L’université est un lieu de liberté avec des règles qui ont toujours été celles de la liberté politique, syndicale, religieuse », a répondu le chef de l’Etat dans l’émission Dialogues Citoyens sur France 2.

« Il n’y aura pas de loi sur le voile, et il n’y a aucune règle constitutionnelle qui d’ailleurs ne le permettrait », d’après lui.

« Ce qu’a dit le Premier ministre qui était très juste, c’est qu’on ne peut pas dans l’université avoir du prosélytisme, de l’intrusion dans les cours, avoir une pression sur un certain nombre d’enseignements », a de suite ajouté M. Hollande.

Relancé sur la question de savoir si le voile était « forcément » un « asservissement de la femme », M. Hollande a répondu: « Ca dépend comment il est porté dans l’espace public ».

Pour le locataire de l’Elysée, toutefois, « la façon dont un certain nombre d’islamistes veulent imposer aux femmes dans certains quartiers des vêtements qui cachent l’essentiel de leur corps, oui c’est une atteinte à l’égalité entre les femmes et les hommes, une atteinte aux principes de la République, et donc nous devons défendre cet idéal d’égalité. »

Le chef de l’Etat a par ailleurs regretté de ne pas avoir voté la loi qui depuis 2011 proscrit le voile intégral dans la rue ou tout bâtiment recevant du public : « Je le regrette parce que finalement cette loi, elle n’a pas changé énormément, elle permet de verbaliser, il y a à peu près 140 verbalisations qui sont faites. Ca fait partie des textes qu’il faut appliquer avec beaucoup de scrupule et de respect », a répondu M. Hollande.

Seul le voile dissimulant le visage, de type niqab ou burqa, est proscrit dans l’espace public depuis 2011, l’interdiction de tout signe religieux ostentatoire (dont le hijab) devant en outre être respectée par les agents publics et les élèves des établissements scolaires laïcs depuis 2004.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous