Vallaud-Belkacem: « Pas de dépénalisation du cannabis en vue »

logo AFP

« Il n’y a pas de dépénalisation du cannabis en vue », a déclaré mardi Najat Vallaud-Belkacem sur RMC/BFMTV, après des déclarations du secrétaire d’État aux Relations avec le Parlement souhaitant que le PS « ouvre un débat sur la fin de la prohibition ».

« Connaissant Jean-Marie Le Guen », qui est médecin, « il a dû exprimer une opinion personnelle », mais « il n’y a pas de dépénalisation du cannabis en vue », a dit la ministre de l’Éducation nationale.

Elle s’est dit « assez hostile à ce qu’on envoie un signal » montrant « qu’on baisse la garde dans le combat contre les drogues », estimant que la fin d’un quinquennat n’est pas le moment approprié pour ce type de débat.

« Que ça puisse un jour faire le cas d’un débat maîtrisé par exemple dans le cadre d’une campagne présidentielle, pourquoi pas, mais pas aujourd’hui », a-t-elle dit.

Il existe à la fois « un enjeu de santé publique » et un enjeu de lutte contre les trafics souterrains » à prendre en compte. « Il nous faut absolument préserver nos jeunes, nos enfants de la drogue ».

Si « aujourd’hui la lutte contre les trafics souterrains n’est pas satisfaisante », la ministre s’est dit « hostile à la dépénalisation ». « Je pense qu’il faut des interdits dans notre société ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous