Egouts : un artiste y installe des logements

L’artiste italien Biancoshock a créé des logements minuscules dans les égouts de Milan pour alerter sur la situation de milliers de personnes dans le monde, vivant sous terre.

Biancoshock est un artiste italien qui a investi des bouches d’égouts qui ne sont plus utilisées pour y installer ses oeuvres. A Milan, trois bouches d’égouts sont ainsi devenues de minuscules logements d’un mètre carré, avec douche, cuisine et boudoir, indique Le Figaro.

Intitulée Borderlife, ces installations artistiques ont pour objet d’alerter le public sur les conditions de vie de nombre de miséreux dans le monde qui sont contraints de vivre sous terre.

Biancoshock s’est inspiré en particulier de la vie des personnes vivant dans les égouts de Bucarest. Un reportage de la télévision belge RTBF leur avait été consacré, et l’on y découvre les conditions de vie sordides d’adultes, d’enfants et de familles abandonnés de tous.

Peuple taupe

The mole people

The mole people

Les oeuvres de Biancoshock font songer au livre de la journaliste américaine Jennifer Toth « Le peuple taupe » (The Mole People) paru en 1993, qui révèlait au grand public l’existence de milliers de personnes vivant sous terre à New York, sous les tunnels du métro.

Un reportage intitulé « Les entrailles de New York » avait par ailleurs été consacré aux « hommes taupes » par France 5 en 2009.

Biancoshock montre au travers de ses oeuvres combien l’Urban Art peut être porteur de sens.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous