Le brevet des collèges nouvelle formule est arrivé, mise en oeuvre en 2017

logo AFP

Contrôle continu sur l’acquisition du socle commun, deux épreuves écrites et un oral: le ministère de l’Education a arrêté vendredi les modalités du nouveau Diplôme national du brevet (DNB), publiées à son Bulletin officiel.

Le brevet nouvelle formule entrera en vigueur sur l’année scolaire 2016/2017, après la mise en place de la réforme du collège. Il comportera toujours une série générale et une série professionnelle, précise la note du ministère, qui décrit l’organisation de l’examen sur douze pages.

Le contrôle continu portera désormais non plus sur les disciplines mais sur le nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture, qui comporte cinq « domaines », dont le principal est « les langages pour penser et communiquer ».

La maîtrise de chaque point du socle évalué pourra être considérée « insuffisante » (10 points), « fragile » (25 points), « satisfaisante » (40 points) ou « très bonne » (50). Peuvent s’ajouter 10 à 20 points pour les candidats ayant atteint ou dépassé les objectifs dans un « enseignement de complément » (latin, grec, langue régionale ou découverte professionnelle).

C’est lors du dernier conseil de classe de troisième que sera faite la synthèse de ces résultats de la cinquième à la troisième.

Puis les candidats plancheront sur deux épreuves écrites, où seront aussi évaluées des compétences du socle.

Il y aura ainsi une épreuve de trois heures de mathématiques, physique-chimie, sciences et vie de la terre et technologie, sur 100 points, avec des exercices indépendants les uns des autres, comprenant au moins un exercice d’algorithmique ou de programmation. Une première partie de deux heures est consacrée aux seules mathématiques.

Ils auront aussi une épreuve de cinq heures de français, histoire-géographie et enseignement moral et civique, sur 100 points, avec une première épreuve de trois heures d’analyse et compréhension de textes et documents et maîtrise des différents langages. Après un quart d’heure de pause, deux heures seront consacrées au français (rédaction, dictée, questions à partir d’un texte littéraire, production d’un texte de réflexion ou invention…).

S’ajoute une épreuve orale, de soutenance du travail fait dans les nouveaux Enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) ou sur un des parcours éducatifs (citoyen, avenir, éducation artistique et culturelle). Cette épreuve peut être présentée individuellement ou par groupe de deux ou trois. Elle est notée sur 100 points.

Est aussi créée une « cérémonie républicaine » de remise du diplôme.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous