Les élèves apprennent mieux quand ils restent debout en classe

Selon une étude américaine, le fait d'être debout en classe pourrait aider les enfants à mieux apprendre.

© jovannig - Fotolia.com

© jovannig – Fotolia.com

De nombreuses études mettent en lumière différents problèmes de santé liés à l’inactivité physique au travail, tels que des maladies cardiaques ou du diabète. Le travail assis aurait-il également une influence sur les capacités cognitives des individus ?

Les élèves sont plus attentifs lorsqu’ils sont debout

C’est en tout cas ce qu’affirme une étude de la Texas A&M University, qui s’est penchée sur le cas d’élèves travaillant constamment de manière assise.

Pour arriver à cette conclusion, le Dr Mark Benden et son équipe ont travaillé le temps d’une année scolaire avec près de 300 élèves américains, répartis dans des classes correspondant au CE1, CE2 et CM1. Ils ont réalisé que les enfants travaillant sur des bureaux debout avaient un niveau d’attention de 12 % supérieur à des élèves assis derrière un pupitre.

Ranjana Mehta, une assistante professeur de la Texas A&M University, indique que cette hausse d’attention n’est « pas entièrement imputable aux seuls bureaux » : « La façon dont ceux-ci sont disposés et la manière dont l’enseignant stimule les élèves, par exemple, sont également susceptibles de contribuer à une meilleure implication de la classe ».

Être debout stimulerait les capacités cognitives

Les chercheurs se sont également focalisés sur une classe de seconde, avant et après l’installation des bureaux debout. Ils ont soumis aux élèves, équipés de biocapteurs sur le front, une série de tests à effectuer sur des bureaux debout. Ces appareils d’imagerie cérébrale ont ainsi pu mesurer des variations dans le fonctionnement du cerveau frontal. Pour Ranjana Mehta, « Les tests ont établi un lien entre l’utilisation continue de bureaux debout et l’amélioration significative des fonctions exécutives et des capacités de la mémoire de travail ». L’utilisation de ces bureaux augmenterait les fonctions neurocognitives de 7 à 14 %.

Les bureaux debout ont également un intérêt physique, puisque les élèves qui les utilisent brûleraient entre 15 et 25 % de calories supplémentaires.

 

Source(s) :
  • The Conversation.com ; Texas A&M University

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous