Mobilisation de jeunes: Sarkozy met « en garde contre toute manipulation »

logo AFP

Nicolas Sarkozy, président du parti Les Républicains, a mis en garde les jeunes manifestants anti-loi travail « contre toute manipulation », mardi, lors d’un jeu de questions-réponses sur sa page Facebook.

« Je peux comprendre la colère des jeunes lorsqu’ils n’ont ni espoir, ni considération. Mais je mets en garde contre toute manipulation », a prévenu l’ex-chef de l’Etat.

« Comme beaucoup, j’ai été choqué par la vidéo où un jeune lycéen de 15 ans se faisait frapper. J’ai trouvé que le policier qui a frappé a fait là un acte disproportionné, même si être policier est très difficile. En revanche, je ne comprends pas qu’ils (les jeunes manifestants) se mobilisent contre une loi qui, au pire, ne leur fera pas de mal et, au mieux, ne sert à rien », a-t-il ajouté, à propos du texte de Myriam El Khomri.

Les organisations de jeunesse se sont à nouveau mobilisées mardi à l’occasion de l’arrivée du projet de loi loi travail à l’Assemblée nationale, avec des défilés toujours sous tensions, même si moins de lycées étaient bloqués.

Le policier mis en cause dans une vidéo où on le voit frapper un lycéen à Paris en marge de manifestations contre ce projet de loi, le 24 mars, sera jugé en mai pour violences volontaires.

npk/mat/pad

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous