Loi Travail: au moins 1.600 jeunes manifestent à Nantes, incidents avec la police

logo AFP

Au moins 1.600 personnes, selon la police, manifestaient mardi après-midi à Nantes contre la loi travail et des incidents les ont rapidement opposées aux forces de l’ordre, a constaté un photographe de l’AFP.

Moins d’une heure après le début de la manifestation vers 15h, les premiers incidents ont éclaté entre la police et les manifestants, principalement des jeunes. Des manifestants ont jeté des projectiles vers les forces de l’ordre sur la place Graslin où se trouve l’opéra de Nantes.

Puis les manifestants se sont dirigés vers le cours des Cinquante-otages et certains d’entre eux ont tenté de pénétrer dans le siège local du Parti socialiste en en sciant, à l’aide d’une meuleuse, les grilles métalliques.

La police est intervenue à grand renforts de gaz lacrymogènes pour interrompre leur entreprise.

Deux manifestants ont été interpellés et le défilé se poursuivait plus au nord du centre-ville en milieu d’après-midi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous