Semaine de la presse et des médias dans l’école : une 27e édition suivie par 3 millions d’élèves

Les enseignants se sont mobilisés autour de la 27e SPEM. L’occasion pour l'élève de décortiquer les journaux, ou encore de se plonger dans la peau d'un journaliste.

semaine-de-la-presse-enseignantsLa 27ème Semaine de la presse et des médias dans l’école (SPME), qui a eu lieu du 21 au 26 mars, était l’occasion pour les enseignants d’explorer avec leurs élèves l’univers des médias.

Nous avons lancé un appel à témoignage sur les réseaux sociaux – voici un florilège des réponses recueillies.

Syndication de contenu et veille d’actu

Fotolia_97063436_Subscription_Monthly_MYann Houry, prof de français au collège de Labrit (Landes), a axé ses séances de la semaine sur la recherche d’informations à partir du numérique. Il a commencé par présenter une définition de “la presse” – qui désigne l’ensemble des moyens de diffusion de l’information écrite, et par extension l’ensemble des médias d’information.

L’enseignant a ensuite emmené ses élèves à la découverte des flux RSS et de la syndication de contenu – ce système qui permet de résumer les dernières informations du contenu d’un site web, afin de réaliser une veille d’actualité. Il a notamment présenté deux agrégateurs de sites d’information et de réseaux sociaux : Flipboard et Feedly.

Les collégiens ont aussi “vu comment sauvegarder, archiver et annoter avec Instapaper ou Readability”, des applications de “lecture différée” permettant d’enregistrer des articles afin de les lire plus tard sur smartphone ou tablette. Enfin, après leur avoir expliqué comment accéder à l’information autrement que par les canaux “classiques” – notamment en utilisant les réseaux sociaux, Yann Houry a conclu sa séance avec une présentation des moteurs de recherche et des opérateurs booléens.

Une interview radio de Najat Vallaud-Belkacem

spem2Au Lycée Jean Zay d’Orléans, 3 élèves de 1ere ont animé une émission, dans le cadre de la radio du lycée, “Zay’Cout”. Elle était accessible depuis l’extérieur, sur la fréquence de Radio Lycée, une « radio itinérante » qui « permet à des lycéens, pendant une semaine de se glisser dans la peau d’animateurs, de journalistes et de chroniqueurs ».

Les élèves ont pu interviewer, par téléphone, la ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem. Un projet préparé avec l’ensemble des équipes pédagogiques du lycée et des professionnels des médias. Pendant 4 jours, les lycéens se sont ainsi préparés à l’exercice, avec l’aide de plusieurs journalistes radio. Sujets abordés, avec le plus grand sérieux, par les élèves : le projet de loi travail, l’école numérique pour tous, la plateforme d’accès à la presse numérique bientôt lancée par le ministère, et la sécurité des établissements scolaires.

Pendant l’émission de radio, Najat Vallaud-Belkacem a constaté que les élèves devenus journalistes faisaient “attention à utiliser un langage de bon niveau et compréhensible par tous” et “synthétisaient” leurs propos. Un exercice “qui vous fait travailler de nombreuses compétences”, a-t-elle indiqué à ses intervieweurs en herbe.

Décortiquer les journaux et une expo de la BNF

spemLes élèves du lycée Louis Blériot de Trappes ont eu accès, au CDI, à un kiosque composé d’une grande variété de journaux – qu’ils ont dû décortiquer, afin de répondre à un quizz conçu par leur professeure documentaliste. Les lycéens ont aussi analysé une exposition virtuelle (imprimée sur papier dans le cadre de la séance) sur la presse créée par la BNF : “de la gazette à internet”.

En 10 panneaux, l’expo aborde différents thèmes : la “liberté de la presse”, la “presse et l’argent”, la “vérité par l’image”, le “texte ou image”, “l’exploit à la une”, “vie privée, vie publique”, “le drame au quotidien”, “enquête de terrain”, “reporters sur le front” et “tous journalistes”. Un questionnaire a ensuite été soumis aux élèves.

“Parcours Moodle” sur la désinformation et “écriture collaborative”

Bernadette Gall, professeure d’allemand au collège Kochersberg de Truchtersheim (Bas-Rhin), a mené pendant 3 semaines un projet d’écriture collaborative (en allemand) avec une 3e LV1. Il s’agissait, nous explique-t-elle, d’un “parcours Moodle sur l’information/désinformation, avec l’élaboration d’un scénario et l’écriture collective d’une pièce de théâtre” – dans le cadre de la SPME, mais aussi du Printemps de l’écriture, un concours de lecture et d’écriture organisé dans l’académie de Strasbourg.

« Je souhaitais amener mes élèves à réfléchir à la valeur de l’information, à ses risques et dérives possibles », explique-t-elle. Sur un mini parcours Moodle dédié au projet d’écriture théâtrale, elle leur a ainsi donné accès à des ressources liées à la désinformation ou d’éducation aux médias – parmi elles, le site Hoaxbuster, dédié aux « hoax » (canulars) du web, des épisodes de la série pédagogique Vinz et Lou et des articles de presse.

Pour Bernadette Gall, « il s’agissait d’un point de départ intéressant pour une réflexion plus large sur la manipulation ou la propagande ». Leur professeur d’histoire devrait prochainement « rebondir sur ce travail ».

Selon le compte Twitter de Najat Vallaud-Belkacem, la SPME aura été cette année “un succès sans précédent”, avec 16 000 établissements, 3 millions d’élèves, et 1850 médias participants.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous