Festival FReDD 2016 : « engagez-vous pour le développement durable, il n’y a que du bonheur et de la passion ! »

La 6ème édition du festival audiovisuel international "Film, Recherche et Développement Durable" se tiendra du 1er au 10 avril à Toulouse. Yves Ardourel, président de l’association FReDD, nous le présente.

Yves Ardourel

Yves Ardourel

L’association Film, Recherche et Développement Durable (FReDD) est une association de culture scientifique centrée sur les problématiques du développement durable. Pouvez-vous nous en dire davantage sur votre structure ?

Notre association « Film, Recherche, Développement Durable » (FReDD) a été créée en juin 2012. Elle vise à valoriser les expressions audiovisuelles qui proposent une réflexion argumentée sur les problématiques du développement durable. Par la présentation, la promotion, la diffusion ou la production de documents audiovisuels, l’association se propose de susciter le débat citoyen sur ces questions.

L’association porte, entre autres, le festival annuel FReDD qui, autour d’un thème du développement durable, rassemble des films et organise des rencontres dans le cadre d’une semaine. Elle s’implique également tout au long de l’année dans divers événements pour apporter sa connaissance des ressources filmiques, soutenir des productions et propose des formations aux problématiques du développement durable par la pédagogie des supports audiovisuels et numériques.

Du 1er au 10 avril 2016 à Toulouse aura lieu le festival audiovisuel international FReDD. En quoi consiste cet événement et à qui s’adresse-t-il ?

En effet, le festival audiovisuel annuel FReDD se tient principalement à Toulouse la première semaine d’avril. Il associe des projections de documents audiovisuels (courts métrages, documentaires, webdocumentaires), à des rencontres et échanges avec associations militantes, des entreprises et des collectivités locales et des laboratoires de recherche. Tout au long de la semaine, il propose également des ateliers pédagogiques pour les scolaires, des journées professionnelles et des expositions dans divers lieux de la ville.
Ce festival est ouvert à la diversité des publics puisqu’il a, entre autres, lieu dans des salles de cinémas publiques, avec des entrées gratuites pour certaines séances ou payantes à taux réduit. A travers cet événement, nous cherchons à toucher des publics curieux, pas encore engagés mais intéressés par ces questions.

Quels sont les grands objectifs de ce festival ?

Ce festival a deux objectifs majeurs : en présentant des productions issues du monde entier, il vise à la sensibilisation et à l’engagement citoyen des différents publics sur les enjeux majeurs liés aux problématiques d’un développement durable et solidaire. Il contribue aussi à la valorisation des productions audiovisuelles et incite des producteurs et des réalisateurs à s’investir dans ces types de problématiques.

Vous proposez des animations à destination des scolaires. Quelles sont-elles ?

L’association FReDD propose plusieurs animations à destination du jeune public et des scolaires lors du festival. Par exemple, deux séances du film Les Saisons, de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud seront organisées pour les scolaires. La projection sera précédée et suivie d’une animation pédagogique par notre association. Les enfants pourront d’ailleurs échanger et débattre avec les réalisateurs, présents pour l’occasion. Des ateliers pédagogiques gratuits tels que Exprim’ Sciences pour décrypter le réchauffement climatique et d’autres projections seront aussi proposés tout au long de la semaine.

La question éducative doit être une des priorités dans la politique environnementaleLe thème de cette année est « Objectif Terre ! Une Planète, des peuples, des initiatives et des coopérations ». Pourquoi ce choix ?

Chaque année, le festival aborde une thématique spécifique (l’eau, la vie et les autres (2012), la ville en perspectives (2013), Produire et consommer responsable (2014), 2021 l’odyssée énergétique pour une transition solidaire (2015). Cette année, le thème n’a pas été choisi par hasard. Il se place en effet dans le prolongement de la COP 21 afin d’approfondir les engagements des Etats face aux défis du changement climatique. Ainsi, les animations et les films présentés lors de ces 10 jours de festival essayeront logiquement d’aborder des questions liées au thème comme les populations menacées par la montée des niveaux des mers, la lutte contre les problèmes agricoles ou encore les solutions pour préserver la biodiversité…

Trois prix (le Prix du Jury et deux mentions spéciales) seront remis lors de la clôture du festival FReDD 2016. Comment choisissez-vous les lauréats ?

Plus de 100 films ont été reçus du monde entier ! Un comité de programmation du festival a sélectionné 15 longs métrages (documentaires ou fictions) pour leurs qualités scientifiques, esthétiques et documentaires. Un « prix des lycéens » sera également attribué pour la section court-métrage et des web-docs seront aussi présentés.

Par la suite, le jury du festival, qui associe des chercheurs, des réalisateurs, des producteurs, mais aussi des responsables d’associations et des personnalités du monde économique et culturel, débattront ensemble pour établir leur choix. Les prix seront ainsi remis par le Jury et son président Pascal Dessaint, écrivain et scénariste, lors de la clôture du festival. Les films primés bénéficieront d’une communication internationale au travers du Green Festival Network, et d’une communication locale et nationale via notre association et les partenaires du festival.

Avez-vous un message à transmettre aux personnes pour les encourager à participer au festival ?

Même si le festival ne traite pas de sujets d’humour mais de thématiques sérieuses et engagées, cet événement se veut convivial et accueillant. Cela doit être à la fois un moment de réflexion mais aussi de partage. Il faut en effet insister sur l’idée que nous sommes confrontés à des situations difficiles mais qu’il y a toujours des solutions et des réponses si nous acceptons de partager les questions et les envies d’agir.

Pour résumer, s’il fallait inventer un slogan pour ce festival, ce serait : venez, voyez, engagez-vous car il n’y a que du bonheur et de la passion !

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous