Lirelactu.fr, un nouvel accès gratuit à la presse dans les collèges et les lycées

La ministre de l'Éducation nationale a présenté le 22 mars la nouvelle plateforme lireLactu, qui permet aux élèves de collèges et lycées de lire gratuitement la presse.

© MENESR

© MENESR

En pleine semaine de la presse et des médias à l’école, Najat Vallaud-Belkacem a présenté un nouvel outil pour favoriser l’accès des élèves à l’information. Il s’agit de la plateforme lirelactu.fr, qui permettra dès la rentrée 2016 un accès gratuit à la presse quotidienne dans les collèges et les lycées.

Un « streaming » de l’actualité

Ce « kiosque virtuel », créé par la société miLibris, se développera progressivement dès mai-juin 2016 avant d’être accessible dans tous les établissements scolaires pour la rentrée 2016. Il permettra aux élèves d’accéder en « streaming » sur ordinateur ou tablette à une quinzaine de titres de la presse quotidienne nationale et étrangère, sans possibilité d’imprimer ou de télécharger les articles. Le catalogue sera étendu plus tard à d’autres titres de presse écrites, en particulier à de la presse régionale et à des hebdomadaires.

Pour des informations fiable

Le ministère précise que la plateforme sera « exempte de toute publicité et la confidentialité des données de consultation par les élèves ou les enseignants sera assurée ». Najat Vallaud-Belkacem espère que lireLactu.fr permettra aux élèves de mieux choisir leurs sources d’informations : « Aujourd’hui, les élèves s’informent beaucoup via internet, mais souvent sans prêter attention à la source des informations qu’ils y trouvent. J’ai donc souhaité leur donner accès, par le biais du numérique, à des titres de presse qu’ils n’ont pas l’habitude de lire pour qu’ils en perçoivent la qualité et la diversité ».

2 commentaires sur "Lirelactu.fr, un nouvel accès gratuit à la presse dans les collèges et les lycées"

  1. Hammerhead  23 mars 2016 à 16 h 12 min

    Je trouve cela malsain les 4/5 de la presse français soient entre les mains de grands milliardaires. La presse française a perdu son devoir de neutralité et va dans le sens des groupes qui les financent.

    Pour exemple Il n’y a qu’à voir les résultats de la grêve du 9 mars contre le projet de loi travail ; l’ensemble des 223 manifestations n’ont pas été comptabilisées du coup les chiffres sont moins bons que les originaux, ce qui a pour conséquence d’influencer négativement l’opinion public.

    Ce qui est à la base a pour but d’informer se change progressivement en outil de propagande. Certains sujets comme la création monétaire, la sortie de l’UE ou encore la géopolitique sont confiés à des groupe de gens qui ont un don pour saboter la valeur intrinsèque de l’information en jargonnant ou en faussant l’importance de détails qui pousseraient les gens à réfléchir sur le fondé de l’information.

    Les jeunes sont dans une période ou ils ont besoin de repères jusqu’à très tard même, et cette presse est un frein direct à leur esprit critique.Signaler un abus

    Répondre
  2. Loys Bonod  23 mars 2016 à 21 h 13 min

    Un site gouvernemental donnant accès à la presse institutionnelle (déjà en grande partie accessible en ligne librement), voilà qui devrait faire disparaître le complotisme…Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous