Journée d’opposition à la loi Travail: 115 lycées bloqués en France (ministère)

logo AFP

Le ministère de l’Education nationale a décompté 115 lycées bloqués jeudi à la mi-journée à travers la France, à l’appel des organisations lycéennes et étudiantes opposées à la loi Travail, tandis que les organisations lycéennes évoquent un chiffre compris entre 120 et 200.

A partir des informations transmises par les rectorats, la rue de Grenelle évoque 115 établissements bloqués (totalement ou de manière partielle) sur tout le territoire. Elle rappelle que la France compte quelque 2.500 lycées publics.

L’Union nationale lycéenne (UNL), une des principales organisations lycéennes, parle de « plus de 200 lycées mobilisés à la mi-journée, dont quarante à Paris » (sur 188 lycées). La majorité sont des blocages, « filtrants ou complets » et certains établissements ont été le théâtre de sit-in devant leurs locaux.

Par rapport à la journée de mobilisation de la semaine dernière, le nombre de lycées concernés « a doublé », indique une porte-parole de l’UNL.

Le syndicat général des lycéens (SGL), autre organisation, estime lui aussi que la mobilisation dépasse « largement » celle du 9 mars, et évoque plus de 120 lycées bloqués en France.

Le 9 mars, quelque 90 établissements avaient été bloqués selon le ministère.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous