C’est la Semaine du Cerveau !

Mémoire, émotions, répercussions sur le sommeil du voyage sur Mars, voies de la connaissance... Ce sont là quelques-uns des thèmes sur lesquels réfléchir, en compagnie des chercheurs, lors de la Semaine du Cerveau.

Affiche semaine du cerveau 2016

Affiche semaine du cerveau 2016

La Semaine du Cerveau 2016 est en cours ! La 17e édition de cette semaine organisée par la Société des Neurosciences a démarré lundi et se poursuit jusqu’au 20 mars. Des manifestations gratuites sont organisées dans toute la France.

A Paris par exemple, jeudi 17 mars à 19 mars, il sera possible de suivre une conférence « le voyage spatial perturbe-t-il notre horloge interne ? Comprendre notre sommeil pour mieux dormir. » Fin 2016, Thomas Pesquet partira pour 6 mois en mission à bord de l’ISS. Quelles seront les conséquences sur son cycle veille/sommeil ? Car le manque de sommeil favorise l’apparition de nombreuses pathologies comme la dépression, l’hypertension ou encore le diabète. Pour faire mieux comprendre les mécanismes du sommeil, les chercheurs en neurobiologie Dr François Rouyer (Inserm, Neuroscience Paris Saclay) et Dr Armelle Rancillac (Inserm, Collège de France) prendront la parole au Centre Hospitalier Sainte Anne.

Samedi après-midi, c’est parti pour un grand voyage au cœur des neurosciences ! De 13h00 à 17h00, les chercheurs du centre universitaire des Saints Pères proposeront des ateliers/démonstrations qui porteront  sur : – Le langage et le cerveau – Le traitement des grandes séries de données en neurosciences – L’oiseau chanteur comme modèle animal pour l’apprentissage sensorimoteur – Contrôle des robots par l’activité cérébrale – La réalité Virtuelle comme un outil de rééducation chez les patients atteints d’accident vasculaire cérébral (AVC) – Etude de la perception visuo-haptique 3D par réalité virtuelle – Les étoiles et satellites du système nerveux

Les troubles d’apprentissage

A Toulouse, on pourra suivre par exemple samedi 19 Mars de 14 h 30 à 16 h 30 une passionnante conférence intitulée « Cerveau & Apprentissage les voies de la connaissance« au Lycée Pierre de Fermat, donnée par Caroline Karsenty (Neuropédiatre) et l’équipe du Centre Référent des Troubles du Langage et des Apprentissages CHU Purpan.
Dans les apprentissages, les capacités cognitives sont sollicitées dans leur ensemble. Les progrès de la neuroimagerie nous ont permis de mettre à jour différents réseaux cérébraux impliqués dans les tâches cognitives. Les troubles d’apprentissage (dyslexie, dyspraxie, dysphasie, dysorthographie, dyscalculie, etc.) correspondent à des dysfonctionnements de certains de ces réseaux.
Une bonne connaissance du fonctionnement normal du cerveau permet de mieux comprendre les troubles d’apprentissage et de déterminer les remédiations et les adaptations pédagogiques nécessaires à leur compensation. A partir d’exemples précis, issus de travaux de recherche, nous tenterons d’illustrer ces processus normaux et pathologiques.

La synesthésie

Toujours à Toulouse, le dimanche 20 Mars à 16h00, Quai des Savoirs, un café-débat proposera de réfléchir à la synesthésie en présence d’historiens, d’anthropologues et de neuroscientifiques :
Adeline Grand Clément, maitre de conférences en Histoire grecque au laboratoire Patrimoine, Littérature, Histoire -PLH (Université Toulouse Jean-Jaurès), Jean-Pierre Albert, directeur d’étude à l’EHESS et Jean-Michel Hupé, chargé de recherche.
Voir des sons, entendre des couleurs: de telles particularités sont-elles biologiques ou culturelles ? Les neuroscientifiques cherchent à comprendre les mécanismes neurologiques qui engendrent ces synesthésies au sein de la population occidentale. Mais qu’en est-il des sociétés passées, ou non occidentales ? Pourquoi est-ce que chez les Mélanésiens, on « écoute une odeur » et, chez les Grecs de l’Antiquité, on parlait d’airs de musique « bariolés » ? Ici, la « synesthésie » ne renvoie pas à une disposition individuelle et semble partagée par l’ensemble de la société… Lors d’un café-débat, les membres d’une équipe interdisciplinaire (historiens, anthropologues et neuroscientifiques) réunie autour du programme « Synaesthesia » (http://synaesthes.hypotheses.org/), présenteront leurs travaux sur le sujet.

Les émotions et le temps

A Lille, samedi 19 Mars de 10h à 13h, deux chercheurs proposeront une matinée sur les émotions à la Médiathèque Jean Levy :  Les émotions au coeur du cerveau, avec  Régis Logier, coordonnateur du CIC-IT de Lille – Inserm, Université de Lille, CHRU) et Pascal Chaud, Ingénieur de Recherche Inserm au CIC-IT de Lille.
Siège de nos émotions et de nos réflexions, notre cerveau nous permet de percevoir le monde qui nous entoure. C’est le quartier général du système nerveux central. Mais est)ce bien notre cerveau qui gère nos émotions? Pour le savoir, venez rencontrer les chercheurs du CIC-IT de Lille qui vous présenteront leur dispositif de mesure des émotions et de gestion du stress. 

A Marseille, jeudi 17 Mars de 18 h à 20 h à La Faculté de Droit et de Science Politique, une conférence sera dédiée à la perception du temps :  La perception du temps : sommes-nous à l’heure de notre cerveau ? par Franck VIDAL, Professeur à Aix-Marseille Université (AMU), Laboratoire de Neurosciences Cognitives (CNRS/AMU).
Le feu vient de passer à l’orange, ai-je encore le temps de m’arrêter? Est-ce que la durée du silence de mon interlocuteur signifie qu’il a terminé et que je peux prendre la parole? Ai-je bien identifié les subtilités du tempo dans ce morceau de musique?.. La réponse à ces questions impose à notre cerveau d’évaluer constamment le temps écoulé, notamment pendant des durées assez brèves. La conférence abordera les mécanismes mis en jeu en soulignant quelques aspects assez spécifiques du temps et en montrant que certaines structures cérébrales sont particulièrement impliquées.

La mémoire

Des manifestations auront lieu après le 20 mars dans certaines villes. Ce sera le cas par exemple à Aix-en-Provence, où une conférence sur le cerveau au fil du temps aura lieu mardi 22 Mars de 20 h 30 à 22 h 30 à l’Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers (ENSOSP) : La mémoire humaine aux différents âges de la vie, par Francis Eustache, Professeur à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE), Directeur de l’unité Inserm ‘Neuropsychologie et neuroanatomie fonctionnelle de la mémoire humaine’, Université de Caen.
Les recherches sur le cerveau ont décrit récemment comment se développe la mémoire de l’enfant, bien différente de celle de l’adulte qui continue d’évoluer aux différents âges de la vie. Un thème passionnant et d’actualité est celui de « la réserve cognitive », ce capital que l’on crée tout au long de notre vie et qui nous permet de résister aux effets potentiellement néfastes de l’âge sur la mémoire, et même de retarder la survenue des premiers symptômes des maladies du cerveau (comme la maladie d’Alzheimer). Le Pr. F. Eustache, qui est auteur ou co-auteur de plusieurs ouvrages sur la mémoire, fera le point sur ce sujet brûlant qui concerne chacun de nous et la société tout entière.

Ce ne sont là que quelques exemples des manifestations toutes plus passionnantes les unes que les autres qui seront proposées lors de cette semaine, voire au-delà.

Pour avoir le programme complet dans les 30 grandes villes de France qui participent à la manifestation, il suffit de cliquer sur la carte de France.

 

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous