Loi travail: Valls reçoit les jeunes, l’Unef a rendez-vous vendredi à 10H00

logo AFP

L’Unef, premier syndicat étudiant, a annoncé qu’il serait reçu à Matignon vendredi par le Premier ministre Manuel Valls et la ministre du Travail, deux jours après des manifestations contre le projet de loi El Khomri de réforme du travail.

« Manuel Valls et Myriam El Khomri me reçoivent demain (vendredi, Ndlr) à 10H00 à Matignon », a déclaré à l’AFP William Martinet, le président de l’Unef.

« C’est bien qu’après une journée de mobilisation où plus de 100.000 jeunes ont manifesté, le Premier ministre se rappelle qu’il y a des jeunes dans notre pays », a-t-il insisté.

Un peu plus tôt dans la matinée la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem avait annoncé que Manuel Valls allait « recevoir les organisations de jeunesse (…) pour pouvoir continuer le dialogue avec elles ».

Interrogée sur France 2, la ministre a qualifié les manifestations de la veille de « mobilisation sérieuse qu’il faut écouter », de « participation au débat ».

« Le gouvernement est complètement dans le dialogue (…), il va continuer à l’être », a-t-elle ajouté. « Il faut que chacun de ceux qui ont participé à cette mobilisation et qui ont un certain nombre d’inquiétudes à faire valoir, mais aussi des aspirations, je parle notamment de la jeunesse, puissent être entendus », a-t-elle insisté.

« On a eu une petite centaine d’établissements qui ont été bloqués, il y a eu plusieurs milliers voire dizaines de milliers de jeunes qui sont sortis dans les rues, je crois qu’il faut les entendre et faire d’eux des interlocuteurs », a encore déclaré Najat Vallaud-Belkacem, rappelant que le gouvernement avait « donné la priorité à la jeunesse dans ce quinquennat ».

Il faut selon elle « démontrer (aux jeunes) en quoi les mesures qui sont déjà dans ce texte, mais qui peuvent être améliorées, sont de nature » à remédier aux dysfonctionnements du « marché du travail qui laisse dehors une large majorité de la population ».

A la question de savoir ce qui selon elle peut être amélioré dans le texte, la ministre a évoqué « par exemple » le compte personnel d’activité « qui va permettre à chaque salarié de capitaliser ses droits » et représente « un progrès considérable ». « On pourrait espérer l’améliorer encore pour faire en sorte que les jeunes y trouvent leur compte », a-t-elle dit.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous