Entre 400.000 et 500.000 manifestants contre la loi El Khomri (organisateurs)

logo AFP

Entre 400.000 et 500.000 personnes ont manifesté mercredi contre la loi El Khomri partout en France, dont 100.000 à Paris, selon des estimations de différents organisateurs de la journée de mobilisation.

Force ouvrière a salué « une première mobilisation réussie », avec « 400.000 étudiants, lycéens et salariés dans la rue ». L’Unef, premier syndicat étudiant, a avancé le chiffre de 500.000 personnes.

De son côté, la CGT a estimé le nombre de participants à 100.000 dans la seule capitale, où le cortège s’est dispersé vers 18H00. La préfecture de police, elle, a chiffré entre 27.000 et 29.000 les manifestants parisiens.

« Il appartient maintenant au gouvernement de prendre conscience du rejet de son projet et d’en tirer les conséquences », écrit Force ouvrière dans un communiqué.

L’Unef appelle déjà à une « nouvelle journée d’action » le jeudi 17 mars « dans toutes les universités » pour demander le retrait du projet de réforme du droit du travail.

Quant à la CGT, FO et Solidaires, ils prévoient une nouvelle journée de grèves et manifestations le 31 mars.

Le projet de loi de la ministre du Travail Myriam El Khomri doit être présenté en Conseil des ministres le 24 mars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous