A Bordeaux, près de 10.000 manifestants contre le projet de loi travail

logo AFP

Plusieurs milliers de personnes, 9.500 selon la préfecture, ont défilé mercredi après-midi dans les rues de Bordeaux, lycéens et étudiants en tête, contre la réforme du droit du travail, a constaté un journaliste de l’AFP.

Malgré la pluie et les giboulées, plusieurs milliers de lycéens et d’étudiants ont pris la tête du cortège derrière une grande banderole où on pouvait lire: « On vaut mieux que ça ».

En début d’après-midi, ils avaient convergé dans une ambiance festive vers la place de la Victoire, point de rassemblement des syndicats, où flottaient notamment les bannières de la CGT, de FO, de la FSU, de Solidaires, ainsi que de la CNT et du NPA.

« Assez de récession, assez de régression! », ont scandé les manifestants, qui ont défilé dans plusieurs artères du centre-ville. « Jeunes, chômeurs, salariés, ensemble contre la loi El Khomri », « Qui sème la misère récolte la colère », pouvait-on lire sur des banderoles.

La mobilisation a également été importante dans d’autres villes du Sud-Ouest. A Limoges, 3.000 manifestants, selon la police, ont défilé dans le centre-ville. « Les cortèges étaient denses, c’est un succès pour un galop d’essai. Cela reste à confirmer et amplifier le 31 mars », a commenté Jean-Claude Vignaud, responsable CGT local. Dans les Pyrénées-Atlantiques, 1.900 personnes ont défilé à Pau et 1.400 à Bayonne. Dans les Deux-Sèvres, un millier de manifestants se sont rassemblés à Niort, certains pénétrant brièvement dans les locaux du Medef.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous