Journée des droits des femmes : point sur la parité dans l’Éducation nationale

Le 8 mars se tient la Journée internationale des droits des femmes. L'occasion de faire un point sur la parité hommes/femmes dans l'Éducation nationale.

© Alexey Rumyantsev - Fotolia.com

© Alexey Rumyantsev – Fotolia.com

Ce 8 mars 2016 est le théâtre de la Journée internationale des droits des femmes. Pour l’occasion, la ministre de l’Éducation nationale a tenu a rappeler son engagement pour favoriser la parité entre les femmes et les hommes.

« Faire de l’éducation un levier afin de faire avancer les droits des femmes »

Dans un communiqué, le ministère indique qu’il souhaite « faire de l’éducation un levier afin de faire avancer les droits des femmes et l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. ». Najat Vallaud-Belkacem s’exprimera dans la journée sur le sujet devant les recteurs, et remettra ensuite des décorations aux femmes du ministère. Pour finir, elle assistera à un concert organisé au profit de la lutte contre l’endométriose, une maladie qui touche la gent féminine.

Des manifestations se dérouleront partout en France, notamment la semaine de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat féminin. Ce rendez-vous mobilise chaque année des réseaux de femmes entrepreneures et des enseignants pour mettre en lumière la mixité des métiers. Cet événement se tient du 7 au 12 mars.

Les femmes encore sous-représentées dans les fonctions d’encadrement

Selon le bilan 2013/2014 du ministère repris par AEF, les femmes représentent 72% des effectifs de l’Éducation nationale, contre 47% des rôles de direction. Si l’on distingue une certaine parité du côté des recteurs (43% de femmes), des progrès restent à faire au niveau des Dasen (29% de femmes) et des secrétaires généraux d’académie (24% de femmes).

Les femmes représentent 37% des enseignants chercheurs

Une note de la Direction Générale des Ressources Humaines citée par AEF démontre que des inégalités demeurent également dans l’enseignement supérieur. En effet, les femmes représentaient en 2014  37 % des enseignants chercheurs. La note précise que cet écart est « davantage prononcé » chez les professeurs (seulement 23 % de femmes) que chez les maîtres de conférences (44 % de femmes).

Malgré des évolutions, des efforts restent à faire pour atteindre la parité réelle entre les femmes et les hommes dans l’enseignement.

Source(s) :
  • Ministère de l'Éducation nationale, AEF

1 commentaire sur "Journée des droits des femmes : point sur la parité dans l’Éducation nationale"

  1. Bonbon  9 mars 2016 à 13 h 06 min

    Il y a fort à faire aussi pour le respect de la parité lors des promotions. Comme le dit mieux que moi l’antenne de Grenoble du SGEN:
    « Les femmes représentent dans notre académie 69 % du total des promouvables au Choix ou au Grand Choix en CN, mais 72 % des promouvables au 5e échelon et seulement 60 % au 11e échelon.
    Ce phénomène, s’il s’explique en partie par les congés maternité et congés parentaux qui retardent les inspections et réduisent leur nombre, n’en reste pas moins une injustice et une discrimination inacceptables ».Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous