Création de postes de chercheurs sur l’islamologie et la radicalisation

Le ministère de l'Éducation nationale souhaite renforcer dès la rentrée 2016 la recherche et la formation sur l’islamologie et la radicalisation.

2015_mobilisation_Ecole_1200x627px_385337.81Dans le cadre de la Grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République, Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon ont décidé de se focaliser sur deux thématiques : l’islamologie et la radicalisation.

Améliorer l’étude de l’islamologie et de la radicalisation

Comme l’étude de ces notions souffre d’un déficit de personnel, les ministres annoncent la création d’emplois d’enseignants-chercheurs dès la rentrée 2016. Ces nouveaux postes vont permettre de renforcer des projets de formation et de recherche sur ces sujets.

6 projets retenus

Un appel à manifestation d’intérêt avait été lancé en décembre 2015 en direction des établissements d’enseignement supérieur. 27 dossiers ont été reçus, et six ont été retenus :

  • La création d’un poste de maître de conférences en sciences politiques autour du thème « Radicalité islamique : parcours militants, réseaux transnationaux et pratiques d’État », Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
  • La création d’une licence d’islamologie, Université de Strasbourg.
  • La création d’un poste d’enseignant-chercheur en didactique du fait religieux islamique et de la construction culturelle de l’arabité, en lien avec l’ESPE de l’académie de Paris, Sorbonne Université.
  • La création d’un poste d’enseignant-chercheur autour du thème « L’islam dans la cité en temps de mondialisation – textes, débats et pratiques du 19e siècle à nos jours » au sein du laboratoire de recherche IREMAM, Aix-Marseille Université.
  •  La création d’un poste de directeur d’études en islamologie et plus particulièrement sur l’exégèse et la théologie de l’islam sunnite, Ecole pratiques des hautes études.
  •  La création d’un poste d’ingénieur de recherche en appui de la thématique « Histoire de la pensée islamique : textes et pratiques religieuses », Université de Lyon.

Une seconde sélection sera effectuée prochainement. On ignore encore le nombre de nouveaux postes qui seront consacrés à la  formation et de recherche sur l’islamologie et la radicalisation.

Source(s) :
  • Ministère de l'Éducation nationale

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous