Les cours ne devraient pas commencer avant 10h, selon un scientifique

Selon un scientifique britannique, pour avoir de meilleurs résultats scolaires, un adolescent de 16 ans ne devrait pas commencer les cours avant 10h.

collegienne endormie

© Jaren Wicklund – Fotolia

De la « torture », voici à quoi s’apparente le fait de commencer sa journée de travail ou de cours avant 10h selon le Dr Paul Kelley, de l’Université d’Oxford. Pour le scientifique, le fait de se lever tôt va à l’encontre des rythmes circadiens naturels de l’homme et provoque de sévères soucis de santé et de concentration.

Pas de cours avant 11h à l’université

Comme l’explique Paul Kelley dans une interview publiée la semaine dernière dans The Telegraph, des expérimentations sur les rythmes circadiens ont montré qu’en moyenne les enfants de 10 ans  ne pouvaient pas se concentrer correctement à l’école avant 8h30 et les ados de 16 ans avant 10h. Et à l’université, l’horaire idéal pour commencer la journée est aux alentours de 11h. Le simple fait de retarder le début des cours permettrait d’augmenter les résultats scolaires de 10 %, estime le scientifique.

Lorsqu’il était directeur de collège, il avait d’ailleurs décidé de changer l’horaire du début de journée à 10h au lieu de 8h30, et avait constaté une hausse des bonnes notes d’environ 19%.

Des répercussions sur la santé

D’après le scientifique, ne pas suivre son rythme naturel peut engendrer d’importantes conséquences physiques. « C’est très mauvais pour l’organisme, car cela affecte les systèmes émotionnel, physique et réactionnel de notre corps. […] Votre foie et votre coeur ont des besoins et vous les privez de deux ou trois heures de sommeil nécessaires », explique-t-il. Et il serait impossible de conditionner l’horloge biologique imposée par la nature. « Nous ne pouvons pas modifier nos rythmes de 24h. Nous ne pouvons pas apprendre à nous lever à une certaine heure. Notre rythme est ajusté sur celui du soleil, et c’est inconscient car géré par l’hypothalamus, pas par la vue ».

Pour Paul Kelley, il s’agit d’un problème de santé mondial. « Juste en changeant l’horaire de début des cours, nous pouvons améliorer la qualité de vie de générations d’enfants », souligne-t-il.

Le scientifique n’est pas le premier à pointer du doigt le début trop matinal des premiers cours au collège et au lycée, mais ses recommandations vont plus loin. Deux études, l’une du Centers for Disease Control and Prevention et l’autre de l’Académie américaine de pédiatrie, préconisaient de ne pas commencer la journée de classe avant 8h30.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous