Parution d’un ouvrage sur l’égalité des chances à l’ecole avec des contributions de politiques

logo AFP

Des initiateurs du mouvement pour le rétablissement de la bourse au mérite ont présenté jeudi un ouvrage collectif sur l’égalité des chances à l’école mêlant contributions de chercheurs, d’enseignants et d’hommes et femmes politiques.

« L’école au chevet de la République. Trente regards sur l’égalité des chances » comprend des textes de Nicolas Sarkozy (LR), Alain Juppé (LR), Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM, LR), Jean-Christophe Lagarde (UDI), Jean-Louis Touraine (PS) (…)

Présent à la conférence de presse de lancement à Sciences-Po Paris, Alain Juppé a réaffirmé la nécessité de « mettre le paquet sur l’école maternelle », idée qu’il a développée dans son livre sur l’école en septembre. Pour lutter contre « l’emprise de la radicalisation », « il faut donner les outils intellectuels pour raisonner », a-t-il ajouté.

« Il n’y a pas de question plus importante que l’école », a renchérit le député PS Jean-Louis Touraine. « Je pense que l’école est la chance de ceux qui en ont moins », a ajouté le sénateur PS du Loiret Jean-Pierre Sueur. NKM était également présente, auteur d’une contribution intitulée: « conjuguer liberté et égalité: la réussite par le mérite ».

L’historien Jérôme Krop a insisté sur le fait qu’il y avait dans certaines zones géographiques « un affaiblissement du niveau des plus faibles », citant le département de Seine-Saint-Denis.

L’association « L’école républicaine », à l’origine de ce livre, et qui se définit comme un think-tank sur l’école, compte « 40% de ses membres à droite, 40% à gauche et 20% au centre » a-t-il été précisé jeudi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous