Femme poignardée en Saône-et-Loire: le fils de la victime en garde à vue

logo AFP

Le fils de la femme de 47 ans retrouvée poignardée chez elle à Romenay (Saône-et-Loire), dans la nuit de mardi à mercredi, se trouvait jeudi en garde à vue, a-t-on appris auprès du parquet de Mâcon.

Le jeune homme de 22 ans, entendu initialement comme témoin, a été placé en garde à vue mercredi en fin de journée, a précisé le parquet, ajoutant que sa garde à vue avait été prolongée jusqu’à vendredi pour poursuivre les investigations en cours.

La mère de famille avait été retrouvée dans la nuit de mardi à mercredi, dans la cave du pavillon familial, par son mari qui avait aussitôt alerté les secours.

Ce dernier avait été auditionné mercredi comme témoin, tout comme d’autres membres de « l’environnement proche » de la victime.

L’autopsie, pratiquée jeudi, a permis d’établir que la quadragénaire avait reçu « 6 à 7 coups de couteau, tous localisés au niveau de la gorge », selon la même source.

Employée comme assistante dans une école maternelle de Romenay, commune d’environ 1.600 habitants, la victime avait été décrite mercredi par le maire, Didier Gerolt, comme « un très bon élément, très ponctuelle et très assidue ».

L’enquête a été confiée aux gendarmes de Louhans et à la section de recherches de Dijon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous