Procès à Saint-Malo d’un instituteur, ex-directeur d’école primaire, pour agressions sexuelles

logo AFP

Un instituteur, ancien directeur de l’école primaire de Meillac (Ille-et-Vilaine), comparaît jeudi pour des agressions sexuelles contre des écoliers, trois ans après l’affaire qui a secoué ce village de 1.800 habitants en mars 2013.

L’enseignant, âgé de 29 ans à l’époque, avait été mis en examen pour « agression sexuelle sur un mineur de 15 ans par une personne ayant autorité sur la victime » après la plainte d’un parent d’élève.

Placé sous contrôle judiciaire après avoir purgé trois mois de détention provisoire, il a reconnu les faits qui lui sont reprochés concernant trois victimes, mais 11 familles se sont portées partie civile devant le tribunal correctionnel de Saint-Malo.

Les enquêteurs ont découvert que l’enseignant de CP/CE1 avait fait l’objet d’une plainte similaire en 2008 dans un village situé à une vingtaine de kilomètres. L’affaire avait alors été classée sans suite faute d’avoir pu être étayée.

Le tribunal, qui a rejeté une demande de huis clos, devrait rendre son jugement dans la soirée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous