Nouvelles menaces contre des lycées parisiens, 5 établissements « mis à l’abri » (rectorat)

logo AFP

Cinq lycées parisiens objets de menaces ont été « mis à l’abri » jeudi et la police « sécurise les lieux », a annoncé le rectorat de Paris dans un communiqué.

Les menaces, effectuées par téléphone, concernent les lycées Charlemagne, Condorcet, Hélène-Boucher, Louis-Le-Grand et Victor-Hugo, précise le communiqué. Elles interviennent deux jours après des appels anonymes faisant état de colis piégés dans six lycées parisiens, parmi lesquels, déjà, les prestigieux lycées Charlemagne, Louis-Le-Grand et Condorcet.

Ces alertes avaient été levées dans la journée.

En fonction des plans particuliers de mise en sécurité (PPMS, propres à chaque établissement), les lycéens peuvent être confinés, être réunis dans une pièce particulière, dans la cour, ou autre, a-t-on expliqué.

Les alertes de mardi concernaient les lycées Charlemagne, Fénelon, Montaigne, Condorcet, Henri-IV et Louis-le-Grand.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous