Ecoles primaires : 200 classes supprimées en Seine-et- Marne ?

Enseignants, parents, syndicats s'inquiètent et se mobilisent en Seine-et-Marne, après l'annonce d'un projet de fermeture de 200 classes en septembre prochain.

© Chlorophylle - Fotolia.com

© Chlorophylle – Fotolia.com

On peut lire dans Le Parisien que 200 classes de primaire pourraient être supprimées pour la prochaine rentrée scolaire en Seine-et-Marne.

Cette annonce pourrait se confirmer dans les jours qui viennent, en février, lorsque la version définitive de la carte scolaire de rentrée du département sera connue. En attendant, enseignants, parents et syndicats montent au créneau. Mehdi Azzam, secrétaire départemental de la FCPE, demande ainsi à la rectriceBéatrice Gille, « si elle en veut à la Seine-et-Marne », et tient à souligner que « 200 classes fermées, ce sont 5000 élèves laissés sur le carreau. »

Le SNUipp de son côté demande d' »organiser des occupations d’écoles » et de solliciter « des audiences auprès de l’inspection académique ». Il appelle à la grève du 11 au 18 février.

Sur 650 postes, 80 pour la Seine-et-Marne

Le syndicat rappelle également que la Seine-et-Marne est le « département qui connaît le taux de poursuite d’études le plus bas de l’académie [de Créteil], et le taux de chômage des 16-24 ans le plus haut d’Ile-de-France. »

Dans un communiqué en date du 16 janvier, le syndicat s’indigne « Comment aurions-nous pu imaginer une ‘carte scolaire’ aussi sanglante sous un gouvernement qui a fait de l’école primaire sa priorité ? ».

Le SE-Unsa Seine-et-Marne de son côté dénonce dans un communiqué « les sombres éclaircissements » du ministère au sujet de ce projet de carte scolaire et invite les établissements du département à faire remonter des fiches de suivi à ce propos.

En conclusion, la déception est immense en Seine-et-Marne : 650 nouveaux postes ont été attribués pour le premier degré dans l’académie de Créteil pour 2016, mais seuls 80 reviennent à la Seine-et-Marne -contre 503 pour la Seine-Saint-Denis…

 

1 commentaire sur "Ecoles primaires : 200 classes supprimées en Seine-et- Marne ?"

  1. Loys Bonod  28 janvier 2016 à 14 h 34 min

    Rappelons les chiffres de la DEPP rentrée 2015 : 527 écoles publiques de moins en France (47 écoles privées de plus).Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous