La circulation inter-files des deux-roues enseignée dans les auto et moto-écoles

logo AFP

La circulation des deux-roues entre deux files de voitures, bientôt à l’expérimentation, sera désormais enseignée dans les auto et moto-écoles dans les quatre départements concernés, selon un arrêté publié mardi au Journal officiel.

L’arrêté du 19 janvier 2016 prévoit d' »intégrer dans l’apprentissage de la conduite de tous les véhicules la connaissance des règles relatives » à l’expérimentation de la circulation inter-files.

En ce qui concerne les deux-roues, le texte préconise l’enseignement de la circulation inter-files dans les départements concernés par l’expérimentation (Ile-de-France, Bouches-du-Rhône, Gironde et Rhône), « dans le respect des règles de circulation spécifiques et sur certains types de voies préalablement définis ».

Le texte entre en vigueur au lendemain de sa publication au JO.

Le gouvernement lance au 1er février une expérimentation de la circulation entre les files de voitures pour tenter d’encadrer cette pratique très répandue chez les motards.

Depuis de nombreuses années, les associations d’usagers des deux-roues souhaitent voir cette pratique autorisée et, fin 2013, le Conseil de la sécurité routière (CNSR) avait recommandé une expérimentation pour donner à tous les usagers un cadre clair.

En 2012, un sondage réalisé par 2-roues Lab’, le laboratoire d’étude de la Mutuelle des motards, révélait que 97,5% des utilisateurs de deux-roues se livraient à la circulation inter-files. Mais à l’époque, seuls 52% de sondés se déclaraient favorables à une légalisation totale de cette pratique.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous