Tirs au plomb dans une école de Nice : un garçon de 13 ans interpellé

logo AFP

Un garçon de 13 ans soupçonné d’être l’auteur des tirs, vendredi, contre deux élèves d’une école maternelle de Nice au moment de la récréation, a été interpellé dimanche matin par la police, indique sécurité publique à l’AFP.

« Il s’agit d’un garçon de 13 ans chez lequel un pistolet à plomb a été retrouvé et saisi », a indiqué Marcel Authier, directeur départemental de la sécurité publique des Alpes-Maritimes, qui précise que le garçon, domicilié dans le voisinage de l’école, a été placé en garde à vue.

« L’enquête continue afin de déterminer s’il est bien l’auteur des tirs et, le cas échéant, quelles étaient ses motivations », a précisé le policier.

Les faits se sont produits vendredi lors de la pause de midi, lorsque deux fillettes de 4 et 5 ans avaient été touchées par des tirs de plomb alors qu’elles étaient dans la cour de récréation de leur école, dans un quartier sensible de Nice, L’Ariane.

L’une avait été touchée au cuir chevelu et l’autre au dos. Une dizaine d’autres projectiles avaient été retrouvées dans la cour. Les victimes avaient par précaution été conduites à l’hôpital et le rectorat avait annoncé la mise en place d’une cellule psychologique, lundi, au sein de l’établissement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous