Enseignants : Ce qu’il faut savoir sur l’offre de stages courts Cerpep

Qu’est-ce que les stages courts Cerpep et qu’apportent-ils aux enseignants ? Jean-Pierre Collignon, responsable du Cerpep et Véronique Blanc, responsable adjointe, nous expliquent ce dispositif. Entretien.

igen-cerpepEn quoi consiste l’offre de stages courts Cerpep et à qui s’adresse-t-elle ?

JP.C. : L’offre de stages courts Cerpep s’adresse à tous les personnels de l’Education nationale : enseignants de toutes les disciplines, personnels de direction, d’inspection, d’orientation et d’éducation.

Organisées sur l’ensemble du territoire, ces périodes d’immersion d’une ou plusieurs journées ont lieu dans des organisations privées ou publiques (association, fondation, entreprise, etc.). Elles permettent aux enseignants comme aux non enseignants de découvrir des enjeux de société, des métiers, des pistes d’orientation pour leurs élèves, d’approfondir leur discipline, de participer à des travaux en interdisciplinarité (TPE ou EPI) ou de bénéficier d’un accompagnement pour les postes d’encadrement (stages axés recrutement, management…).
A travers de ces stages, nous souhaitons également développer « l’esprit d’entreprendre ». Il semble nécessaire et intéressant que les enseignants acquièrent des connaissances sur cette thématique pour pouvoir par la suite en discuter avec leurs élèves et mettre en place de nouvelles pratiques pédagogiques en lien avec les entreprises.

Comment est née l’idée de mettre en place ce dispositif ?

V.B. : Le Cerpep est une structure qui existe au sein de l’inspection générale depuis 60 ans pour les enseignants de l’enseignement technique. Il a, par la suite, été ouvert le 1er septembre 2013 pour tous les enseignants quelle que soit leur discipline.

La mise en place de ce dispositif est née du besoin des jeunes de mieux connaître le monde économique afin d’améliorer leurs perspectives d’orientation et d’insertion. Pour cela, il faut que les enseignants y soient sensibilisés, pour pouvoir ensuite en parler avec leurs élèves.

Qu’apporte cette période d’immersion aux enseignants ?

stagiaires en entreprise

© ehrenberg-bilder – Fotolia.com

JP.C. : Cette période de stage permet à l’enseignant d’approfondir sa discipline en travaillant, par exemple, sur des machines ou des logiciels. Il acquiert également des compétences sur l’entreprise et les différents métiers proposés. L’enseignant peut, s’il le souhaite, s’inscrire l’année suivante dans une autre entreprise afin d’intensifier ses connaissances.

V.B. : Ces stages, organisés en co-construction avec les différentes structures et adaptés selon leur discipline, ont pour objectif de répondre aux besoins des enseignants. L’intérêt de cette immersion est que les enseignants soient réellement en contact avec les acteurs des entreprises, fondations, associations ou organisations publiques de façon à échanger et à questionner sur leur manière de travailler.

Que faut-il faire pour candidater ?

V.B. : Pour candidater, c’est très simple ! Grâce à notre collaboration avec les académies, nous proposons des stages sur l’ensemble du territoire et aussi au niveau local pour éviter que les enseignants n’aient à se déplacer. Après avoir trouvé l’offre de stage qui leur correspond, ils doivent s’inscrire en ligne sur Cerpep Gaia, via le portail académique de leur rectorat ou remplir une fiche d’inscription et la renvoyer au Cerpep.

A la suite du stage, avez-vous des retours de professeurs ?

stage entreprise

© contrastwerkstatt – Fotolia.com

V.B. : Nous avons tous les ans des enseignants qui témoignent de l’évolution de leur enseignement à la suite du stage. Leur retour est vraiment positif !

JP.C. : Justement, pour avoir une vision la plus large possible, nous avons mis en place un formulaire de retour sur lequel les enseignants peuvent noter la qualité du stage et leur apprentissage. Ce formulaire, disponible en ligne et envoyé aux entreprises, permet ainsi au Cerpep et à l’entreprise d’accueil d’avoir un retour de leur stagiaire et de connaître leur appréciation finale.

Estimez-vous qu’une période d’immersion via un stage dans une entreprise permettra à l’enseignant de mieux maîtriser sa matière et par la suite d’en faire bénéficier ses élèves ?

enseignement professionnel

© ehrenberg-bilder – Fotolia.com

JP.C. : C’est un outil intéressant mais je ne sais pas si cette seule immersion suffit. Beaucoup d’enseignants ne connaissent pas le monde économique, ce dispositif vient alors compléter cette insuffisance de compétences dans ce domaine et permet aux élèves d’en bénéficier.

Nous avons aussi un ensemble de dispositifs « Education nationale », hors Cerpep, qui mettent en relation les établissements avec les entreprises. Les enseignants ayant suivi un stage Cerpep peuvent très bien s’investir localement dans des structures et entreprises en organisant des journées thématiques avec leurs élèves. L’objectif du Cerpep est de former, de donner envie et d’avoir des initiatives. De ce côté-là, nous avons des retours positifs car les personnes n’attendent plus Cerpep pour s’engager avec une entreprise.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous