Chefs d’établissement : ils suivent une formation à la gendarmerie

Le centre national d'entraînement de la gendarmerie à Saint-Astier forme les chefs d'établissement à la gestion des situations violentes et des attaques terroristes.

Gendarmerie

Gendarmerie © Stephane Bonnel/fotolia.com

Pour apprendre à gérer les situations d’extrême violence, les chefs d’établissement peuvent désormais suivre une formation de deux jours proposée par la gendarmerie.

Cette année, 300 d’entre eux suivront ainsi, en Dordogne, au Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG) de Saint-Astier, une formation leur permettant d’apprendre comment réagir en cas de crise ou d’attaque.

Les chefs d’établissement vont être confrontés par exemple à « un parent violent qui entre dans le collège en hurlant, ou à un élève qui menace de mettre fin à ses jours ». Mais la formation compte aussi désormais une simulation d’attaque terroriste, où ils doivent affronter « un homme encagoulé et armé ».

Najat Vallaud-Belkacem sur place

Le 16 janvier dernier, la ministre de l’Education nationale et le ministre de l’Intérieur se sont rendus au CNEFG de Saint-Astier pour assister à une session de formation de chefs d’établissements scolaires.

Le ministère de l’Intérieur explique que « depuis les attentats de Paris et face à la menace terroriste, la gestion de crise en milieu scolaire est au centre des préoccupations « . D’où la mise en place de cette formation.

Source(s) :
  • Ministère de l'Intérieur, Europe 1

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous