Université de Pau: le nouveau bâtiment ouvre trois mois après l’inauguration

logo AFP

Un nouveau bâtiment de la Faculté de Droit à Pau, inauguré en octobre mais déclaré non conforme et interdit d’accès au public, a enfin pu accueillir lundi étudiants et employés, a-t-on appris mardi auprès de l’Université.

« La commission de sécurité a donné son feu vert fin décembre et les étudiants et les enseignants s’installent tranquillement », a indiqué à l’AFP Mohamed Amara, président de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA).

Ce nouveau bâtiment aurait dû être livré fin août, mais le permis de construire modificatif n’avait pas été déposé dans les délais, ce qui avait empêché son ouverture et l’accueil de centaines d’étudiants et d’employés de l’UPPA. Selon Mohamed Amara, le permis modificatif n’avait pas été fourni à l’Université en temps voulu par le maître d’oeuvre, l’agence d’architecture parisienne Patrick Mauger. « Une expertise est en cours pour démontrer s’il y a eu une faute technique dans ce dossier, a-t-il précisé à l’AFP. Si c’est le cas, je réserve mon droit à demander des dédommagements. »

Le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) avait opposé son veto fin août à l’ouverture du bâtiment au public en raison de plusieurs non conformités en matière de sécurité incendie.

La rentrée de plusieurs centaines d’étudiants et des quelque 200 membres du personnel administratif de l’UPPA qui devaient être abrités dans ces locaux avait été perturbée.

L’Université de Pau compte 8.000 étudiants répartis entre les facultés de Lettres, Droit, Sciences, IUT et Institut d’administration des entreprises (IAE). Le nouveau bâtiment, d’un coût de 7 millions d’euros, a été financé par la Région, l’Agglomération le Département et l’UE.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous