« Les clés des médias » : une web série pour l’éducation à l’information

Un prof de secondaire pourra s'appuyer sur la nouvelle websérie de France TV, "Les clés des médias". En 25 épisodes, l'éducation aux médias est abordée sous l'angle de l'humour, afin d'apprendre aux élèves des "notions essentielles".

Les clés des médias / "La hiérarchie de l'information" / France TV Education

Les clés des médias / « La hiérarchie de l’information » / France TV Education

Qu’est-ce qu’un média, qu’est-ce qu’une information ? Après les attentats de janvier et de novembre 2015, répondre à ces questions est plus que jamais primordiale.

Dans le cadre de l’Enseignement moral et civique (EMC) et de l’accompagnement personnalisé (AP) au collègelycée, ou dans le cadre du cours d’Histoire de Terminale ES ou L, les enseignants peuvent exploiter une nouvelle websérie – conçue par France TV éducation, en partenariat avec le Réseau Canopé et le CLEMI, ainsi qu’avec le soutien du ministère : « Les clés des médias. »

« Qu’est-ce qu’une source ? »

Il s’agit, concrètement, de 25 vidéos de 2 minutes qui pointent, avec humour, de sujets liés à l’éducation aux médias et à l’information. Ces ressources permettent d’enseigner différents phénomènes et outils médiatiques.

Ces supports d’éducation aux médias abordent plusieurs sujets : l’information, les sources, la hiérarchie de l’info, la publicité dans les médias, l’objectivité des journalistes, les données personnelles, ou encore la « loi de proximité ».

Un « glossaire de mots et de notions » sur les médias

Cette série, présentée par France TV Education comme un « glossaire de mots et de notions essentielles pour appréhender les médias », peut être complétée par des conseils, une sitographie et des fiches pédagogiques proposées par le CLEMI, sur son site.

1 commentaire sur "« Les clés des médias » : une web série pour l’éducation à l’information"

  1. Loys Bonod  23 décembre 2015 à 14 h 13 min

    Vision un peu angélique. Car ce que le reportage ne dit pas, c’est que l’urgence médiatique fait que les journalistes n’ont généralement pas le temps d’étudier une source quand il s’agit par exemple d’un dossier volumineux et se contentent de déclarations ou de dossiers de presse. Exemple récent et concret : quand la Ministre de l’éducation nationale annonce l’instauration d’une dictée quotidienne, « Le Monde » fait sa Une le lendemain sur ce sujet alors qu’en fait les 241 pages des nouveaux programmes ne mentionnent absolument pas la dictée quotidienne.

    Du fait même du fonctionnement médiatique, les sources les plus accessibles ne font le plus souvent pas l’objet de vérifications élémentaires.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous