Deux expositions à découvrir pendant les vacances à la Cité de l’Architecture

Deux intéressantes expositions temporaires se tiennent actuellement à la Cité de l'Architecture : l'une consacrée à Chandigarh, la ville indienne imaginée par le Corbusier, et l'autre au travail de l'architecte Renzo Piano.

Chandigarh exposition

Exposition « Chandigarh, 50 ans après le Corbusier »

La Cité de l’Architecture et du Patrimoine de Paris propose, jusqu’au 29 février 2016, deux intéressantes expositions temporaires : Chandigarh, 50 ans après Le Corbusier et La méthode Piano. Profitez des vacances de Noël pour les découvrir.

Chandigarh, 50 ans après Le Corbusier

Inaugurée en 1953, la ville indienne de Chandigarh a été entièrement conçue par Le Corbusier et son équipe, à la suite de l’indépendance du pays. La particularité du projet a d’ailleurs forcé l’architecte à remettre en question certains de ses grands préceptes, en imaginant une ville horizontale divisée en secteurs, dans laquelle la nature occupe une place très importante.

50 ans après la mort de Le Corbusier, comment a évolué la ville imaginée par l’architecte, et comment les habitants se la sont-ils appropriée ?

Vidéos récentes et archives d’époque

L’exposition invite le visiteur à se promener dans les rues de la ville contemporaine de Chandigarh, à travers sept vidéos thématiques sur grand écran. Habitat, nature, mobilité ou encore équipements d’éducation et de santé, chaque thématique explore un aspect particulier du quotidien des habitants de la ville, montrant de quelle manière ses espaces ont été occupés et détournés (ou non). Des archives, dessins, maquettes d’époque, issus de la Fondation Le Corbusier, permettent de regarder la ville contemporain à la lumière du projet initial de l’architecte.

Une belle exposition qui reste accessible à tous les publics, même sans connaissances particulières en architecture.

Renzo Piano Building Workshop

La Cité consacre, dans le même temps, une exposition au travail de l’architecte Renzo

Exposition Renzo Piano

Détail de la façade du nouveau Parlement de Malte, Renzo Piano Building Workshop © Michel Denancé

Piano, à l’origine notamment du Centre Pompidou de Paris. Elle veut éviter l’écueil de la rétrospective et cherche plutôt à mettre en lumière le processus de création particulier de l’architecte italien.

Tout au long du parcours de l’exposition, des photos, plans, maquettes, documents d’archives, disposés sur de grandes tables de travail thématiques, retracent pour le visiteur la genèse des grands projets de Renzo Piano : le centre culturel Tjibaou, à Nouméa, conçu comme un village traditionnel kanak, le Parlement de Malte, à la Vallette, ou encore la tour The Shard, à Londres. Chaque groupe de projets présenté sur les tables thématiques fait l’objet de textes explicatifs détaillés.

Pointue, cette exposition sera peut-être moins accessible, mais elle intéressera beaucoup les étudiants, les experts ou simplement les passionnés d’architecture.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous