Que mangeait-on au Moyen Age ?

C’est un mini-site assez fabuleux que met en ligne la BNF : Gastronomie médiévale. Médiévistes et férus d’histoire de tout poil y découvriront les mets, entremets, recettes et autres porées servis et dégustés au Moyen Age…

Moyen Age Alimentation

Capture écran – mini-site Gastronomie médiévale BNF

Le mini-site de la BNF intitulé Gastronomie médiévale , richement illustré, permet de répondre à cette question, et ce de façon plutôt détaillée. Dans la partie « l’alimentation », on peut apprendre par exemple qu’au Moyen Age, on conservait le beurre dans des feuilles de choux, qu’on déconseillait de boire du lait, que l’on buvait  des vins légers et plutôt blancs. Quant à la poire cuite, elle était souvent l’apanage des fins de repas des nobles. Enfin, le sucre lui était plutôt considéré comme un médicament.

Si chez les pauvres, la cuisine est essentiellement l’affaire des femmes, chez les nobles, c’est très différent lit-on dans la rubrique « la cuisine ». Ils disposent d’équipes de personnes nombreuses et hiérarchisées parmi lesquelles on trouve les queux, les hasteurs chargés des rôts, les potagiers, les sauciers, sans oublier les galopins de cuisine !

Parmi les plats préparés se trouve un best seller : le pâté. Les pâtés en effet ont un succès fou : les nobles disposent de domestiques dédiés les leur préparant et pour le reste de la population, les pâtés s’achètent en pâtisserie.

Deux repas par jour

Moyen Age les repas

Capture écran – mini-site Gastronomie médiévale BNF

Dans la partie « les repas », on apprend par ailleurs qu’on faisait deux repas par jour au Moyen Age, et que chez les nobles, à côté du prince se trouvait « l’écuyer tranchant qui coupe son pain et sa viande et le sert. C’est un noble qui a le droit de manger le reste de la viande qu’il a tranchée pour le prince et de boire le même vin que lui. »

On apprend également que le « service d’entremets » était un temps très animé, avec la venue entre autres de jongleurs ou de musiciens, et que chez les nobles, on terminait toujours le repas par le « boute-hors », qui comprend des fruits et épices aidant à la digestion.

Enfin, lors d’un repas de noces au Moyen Age, c’est le marié qui sert son épouse à table et fait le service. Le site comprend une partie interactive « Gros plan » très bien faite qui permet, à partir d’une enluminure représentant un repas de noces, d’en comprendre tous les codes.

Porée et soupe dépourvue

Le Moyen Age est également caractérisé par le fait que les aliments sont étroitement associés à la médecine. Dans la rubrique « Aliments et médecine », on découvre ainsi que les manuels d’hygiène alimentaire rencontrent un grand succès.

Une partie du site est aussi dédiée à l’alimentation des paysans où prédomine le pain – un kilo par jour par personne. Enfin, les recettes ne sont pas oubliées : vous découvrirez ainsi ce qu’est une porée blanche, une soupe dépourvue ou encore ce que sont les bonnes manières de table…

A noter, parmi les autres expositions virtuelles proposées par la BNF, dans la partie « galerie d’histoire des représentations », plusieurs sont consacrées au Moyen Age : « le bestiaire médiéval », « l’Enfance au Moyen Age », « Fouquet ou le Moyen Age ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous