6639 postes d’enseignants créés pour la rentrée 2016

Dans un communiqué publié aujourd’hui, la ministre de l’Education nationale présente la répartition académique des 6639 postes d’enseignants créés pour la rentrée 2016.

Najat Vallaud-Belkacem indique que pour la rentrée 2016 un effort sans précédent va être fait pour les effectifs d’enseignants. S’inscrivant dans la droite ligne de « l’engagement du président de la République de créer 60 000 postes dans l’éducation » d’ici 2017, cette rentrée sera marquée par la création de 3835 postes dans le premier degré, et 2 804 dans le second degré.

Lors de la rentrée de septembre dernier en effet, François Hollande avait réaffirmé qu’il tiendrait bien son engagement de créer 60 000 postes d’enseignants d’ici la fin de son quinquennat, 35 000 postes ayant déjà été créés depuis 2012. Les syndicats enseignants n’avaient pas manqué de faire part de leur scepticisme cependant au même moment : en septembre dernier, le SNES-FSU par exemple jugeait qu’il « manquait environ 22 500 postes pour arriver aux 54 000″ [60 000 moins les créations de poste dans le Supérieur et l’Enseignement agricole, ndlr], et qu’ « ils n’y arriveraient pas. En tout cas, pas dans le sens où les profs l’entendent, c’est-à-dire un poste créé = un enseignant supplémentaire sur le terrain. »…

Répartition académique des postes

Le ministère publie aujourd’hui une carte académique de la répartition des 6639 nouveaux postes : quasiment toutes les académies, comme on le voit sur la carte, bénéficient de dotations positives. Y compris l’académie de Paris, qui perd le plus grand nombre d’élèves, 1985, pour la prochaine rentrée scolaire.

Pour la rentrée 2016, il faut noter la prise en compte de deux critères dans la répartition académique de ces postes :

-Le critère social : 1643 postes en tout seront dédiés aux élèves les plus fragiles, dont -sur les 650 qui lui sont attribués- 200 répondant spécifiquement à ce critère pour l’académie de Créteil

-Le critère de la ruralité : 120 postes seront attribués pour aider à réorganiser le réseau des écoles rurales.
Ces dernières doivent faire face à nombre de difficultés : s’il y a bien « plusieurs écoles rurales, l’enjeu reste le même : garantir la réussite de tous et rompre les isolements géographiques et culturels » alertait en juin dernier le SNUipp-FSU lors d’un colloque « L’école rurale, enjeu d’égalité et de réussite de tous ».

© MENESR

© MENESR

3 835 créations de postes pour les écoles, 2 804 pour les collèges et lycées

 

© MENESR

© MENESR

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous