Rentrée scolaire 2016: l’Education détaille les créations de postes par académie

logo AFP

La rentrée scolaire 2016 sera marquée par la création de 6.639 postes d’enseignants, surtout dans le primaire, la hausse démographique dans le secondaire et l’accompagnement de la réforme du collège, a annoncé mercredi le ministère dans un communiqué.

L’école primaire bénéficiera de 3.835 postes supplémentaires pour 533 élèves de moins, précise le communiqué de la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, tandis que le secondaire disposera de 2.804 nouveaux postes sur les 4.000 prévus en deux ans pour mettre en place la réforme du collège.

La rue de Grenelle a aussi précisé la répartition de ces nouveaux postes entre la trentaine d’académies que compte la France. Il reviendra ensuite aux rectorats de répartir les postes entre les établissements, une distribution qui sera connue en janvier.

Depuis l’année dernière l’attribution des postes tient compte outre le nombre d’élèves d’un critère social pour « renforcer l’accompagnement des élèves les plus fragiles scolairement et socialement », rappelle le ministère, mais aussi d’un critère territorial « pour mieux prendre en compte les besoins de la ruralité ».

Le volet le plus important de créations de postes revient à l’académie en difficulté de Créteil (650 dans le primaire, 465 dans le secondaire) et à celle de Versailles (500 dans le primaire, 370 dans le secondaire).

L’académie de Paris, qui va perdre selon le ministère 1.985 écoliers, gardera le même nombre d’instituteurs et engrangera deux postes d’enseignants du secondaire avec une hausse de 66 élèves.

« Tous les territoires bénéficieront » de « marges de manoeuvre exceptionnelles », estime le ministère.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous