François Soulage chargé du pilotage du plan sur le travail social

logo AFP

Le gouvernement a confié au président du collectif Alerte, François Soulage, le pilotage du plan d’action sur le travail social présenté le 21 octobre en conseil des ministres, selon sa lettre de mission rendue publique lundi.

Un premier rapport intermédiaire, précisant « les conditions de mise en oeuvre de cette mission et les indicateurs de suivi qui seront utilisés », sera présenté fin juin 2016, précisent dans cette lettre datée du 4 décembre la ministre Marisol Touraine (Affaires sociales), et la secrétaire d’Etat Ségolène Neuville (personnes handicapées et lutte contre l’exclusion).

D’autres rapports seront ensuite présentés « tous les 18 mois jusqu’à la date d’échéance du plan, soit décembre 2020 ».

François Soulage, président du collectif Alerte (Les petits frères des Pauvres, Secours Catholique, Croix-Rouge Française, ATD Quart Monde, Emmaüs France, Fondation Abbé Pierre …), a présidé le Secours Catholique pendant six ans jusqu’en 2014.

Le plan d’action pluriannuel sur le travail social est destiné notamment à « valoriser » ses 14 métiers, à moderniser la formation, à mieux accompagner les personnes et à relancer le chantier de « dossier social unique ».

Il prévoit d’expérimenter dans plusieurs départements la mise en place d’un « référent de parcours », chargé de la coordination entre les différents intervenants comme le fait le médecin traitant dans le parcours de soins.

La France compte 1,2 million de travailleurs sociaux, dont quelque 700.000 diplômés.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous