Le bac 2016 se déroulera du 15 au 22 juin

logo AFP

Le baccalauréat se déroulera du mercredi 15 au mercredi 22 juin 2016 et s’étalera donc sur une semaine, coupée par un week-end, une nouveauté instaurée en 2015, selon les dates officielles de l’examen le plus célèbre de France, publiées jeudi.

Ces dates s’entendent pour les bacs général et technologique, a précisé le ministère de l’Éducation.

Le baccalauréat professionnel (un peu moins d’un tiers des candidats) se tiendra lui du mercredi 15 au mardi 21 juin pour la Métropole, La Réunion et Mayotte. Pour la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Saint-Pierre-et-Miquelon et la Polynésie française, les épreuves auront lieu du mardi 14 au mardi 21 juin.

Tous les bacheliers bénéficieront donc d’un week-end pour souffler entre les journées d’épreuves écrites, comme l’an dernier.

Les résultats tomberont à partir du 5 juillet. Se tiendra ensuite la session de rattrapage pour les candidats ayant obtenu une moyenne inférieure à 10 mais au moins égale à 8.

Les épreuves anticipées, pour les classes de première, sont prévues vendredi matin 17 juin pour le français, et le mardi 21 pour les sciences des séries littéraires (L) et ES (économique et social).

L’année 2015 avait vu quelque 618.000 candidats devenir bacheliers, un taux de réussite de 87,8% (avant la session de remplacement de septembre, destinées aux lycéens malades en juin). Ce taux était en très léger recul par rapport au 87,9% enregistré pour la session de 2014.

Le bac, examen souvent décrié mais qui reste un symbole car il donne accès aux études supérieures, a été institué par un décret du 17 mars 1808. Les premiers lauréats n’étaient que 31. Il a fallu attendre 1861 pour qu’une femme soit lauréate: Julie-Victoire Daubié, âgée de 37 ans.

Le brevet, qui se passe en fin de troisième, est prévu pour les 23 et 24 juin, a ajouté le ministère.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous