Décrochage scolaire : une baisse de 20% sur 5 ans

La ministre de l'éducation a présenté le 1er décembre un bilan du plan national "Tous mobilisés pour vaincre le décrochage". Des résultats encourageants, mais encore insuffisants pour atteindre l'objectif fixé par François Hollande.

© Ministère de l'éducation nationale

© Ministère de l’éducation nationale

C’est un point positif dans la lutte contre le décrochage scolaire. Najat Vallaud-Belkacem a dressé le 1er décembre un bilan de l’action « Tous mobilisés contre le décrochage« , lancée un an auparavant. Les résultats sont encourageants : le nombre de jeunes décrocheurs est en baisse.

 

Une baisse significative des décrocheurs…

Ils étaient 136 000 en 2010, ils sont désormais 110 000. La ministre de l’éducation nationale s’est félicitée de cette nouvelle, invoquant les nombreuses mesures qui ont été prises récemment : le développement du lien avec les familles modestes, des partenariats renforcés, la mise en oeuvre du droit au retour en formation ainsi que la création de nouveaux dispositifs d’accueil pour les décrocheurs. Elle a également salué la mobilisation des équipes éducatives dans les établissements.

…encore loin des objectifs fixés par François Hollande

Bien que ces résultats soient encourageants, ils sont encore loin de l’objectif fixé par François Hollande en 2012, qui était de réduire par deux le nombre de jeunes décrocheurs, pour arriver à 65 000. C’est pourquoi la ministre affirme sa volonté « d’intensifier ce mouvement de baisse du nombre de décrocheurs » par « la possibilité d’effectuer des parcours aménagés de formation initiale qui donnent aux jeunes de plus de 15 ans en rupture une expérience alternative temporaire (stage, service civique, etc.) tout en restant sous statut scolaire ». Pour renforcer la collaboration autour du jeune décrocheur, des alliances éducatives seront également mises en place.

Moins de 10% des 18/24 ans sans diplôme

Un objectif est cependant déjà atteint : celui de passer sous la barre des 10% de jeunes de 18 à 25 ans sans diplôme. La proportion est aujourd’hui de 9% en France, contre une moyenne de 11% dans le reste de l’Europe.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous