Cantines scolaires à Paris: objectif de 50% de bio d’ici 2020

logo AFP

Les cantines scolaires de Paris vont être réformées avec l’objectif de servir d’ici à 2020 50% d’aliments bio et durables, a annoncé vendredi la mairie de Paris.

Une réforme, qui devrait être opérationnelle en 2018, va créer une « Caisse parisienne » commune aux vingt arrondissements de la capitale, où existent aujourd’hui des disparités.

Aujourd’hui, un arrondissement « peut servir 3,5% d’alimentation bio et durable, tandis qu’un autre atteint les 75% », indique la mairie.

« Notre objectif est de faire monter au minimum à 50% de bio et durable le contenu des assiettes des petits Parisiens », a indiqué Alexandra Cordebard, adjointe aux affaires scolaires de la maire PS de Paris Anne Hidalgo.

Le groupement des achats permettra de dégager des économies « avec l’idée de les réinvestir dans le qualitatif », selon l’adjointe.

Quelque 22 millions de repas sont servis chaque année dans les restaurants scolaires des 663 écoles maternelles et élémentaires, des 46 collèges, des 13 lycées municipaux et des 3 écoles d’Art de la Ville de Paris.

3.300 agents, qui seront également regroupés sous un statut uniformisé, sont employés pour assurer ce service.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous