Près de 1.400 emplois maritimes proposés au salon Pro&Mer de Brest

logo AFP

Près de 1.400 emplois maritimes ont été proposés mardi à Brest lors de la troisième édition du salon Pro&Mer, le seul en France axé à la fois sur l’emploi et la formation maritimes, ont annoncé les organisateurs.

Au total, ce sont 1.396 emplois qui ont été proposés, dans une « très large gamme de métiers », a expliqué à l’AFP Anne-Marie Cuesta, déléguée générale de l’association Bretagne Pôle Naval (BPN), à l’origine de cette journée.

Ces offres d’emploi ont été proposées sur l’ensemble du territoire national, bien que majoritairement en Bretagne, mais également à l’international.

Quelque 1.800 formations ont également été proposées au cours de la journée, s’est félicitée Anne-Marie Cuesta, annonçant la participation de 87 exposants.

Parmi les entreprises proposant des postes, les chantiers navals DCNS et STX France, les compagnies maritimes Brittany Ferries ou Louis Dreyfus Armateurs, mais également une multitude de petites et moyennes entreprises, selon l’association qui fédère plus de 130 entreprises spécialisées dans la navale, les énergies marines renouvelables (EMR) et l’exploitation gazière et pétrolière en mer.

« On a eu cette année beaucoup de toutes petites entreprises qui étaient plutôt un peu frileuses au cours des dernières années et qui aujourd’hui sont en recherche de un, deux ou trois postes », a souligné Mme Cuesta, estimant notamment que, dans le domaine des énergies marines renouvelables, les « choses commencent à bouger ».

Lors de la dernière édition du salon, près de 860 emplois avaient été proposés, ainsi que quelque 1.300 formations. « Cette année, nous avons ouvert un peu plus le salon aux secteurs de la pêche, du nautisme et du traitement des algues », a expliqué Anne-Marie Cuesta.

Sur ces 860 emplois, 46% ont été pourvus dans un délai de trois jours à un an, a-t-elle noté.

De la pêche aux biotechnologies bleues, l’économie maritime française génère quelque 450.000 emplois directs, dont la moitié dans le tourisme littoral, selon une étude de l’Institut national de la statistique (Insee) publiée début novembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous