Le chef Joël Robuchon va ouvrir une école de gastronomie dans la Vienne

logo AFP

Joël Robuchon, le chef le plus étoilé au monde, a décidé de lancer un Institut International à son nom dans la Vienne, une école de gastronomie financée par des investissements chinois qui devrait ouvrir fin 2017.

L’Institut International Joël Robuchon a « pour ambition majeure de répondre à une demande exponentielle dans le secteur de l’hôtellerie-restauration », selon un communiqué, qui souligne que la France est « peu représentée au niveau international dans l’enseignement des métiers de la restauration ».

Les promoteurs du projet rappellent que « 100.000 offres d’emploi sont non pourvues chaque année » dans ce secteur en France et qu' »à l’international, 4 millions de cuisiniers sont à former en Asie chaque année ».

La future école a vocation à accueillir près de 1.200 élèves par an, dont de nombreux étudiants internationaux, venant notamment de la province chinoise du Sichuan, est-il précisé.

L’Institut international Joël Robuchon s’installera à la « Maison-Dieu », un ancien séminaire classé monument historique dans la commune de Montmorillon, après deux ans de travaux, une fois obtenu le permis de construire.

« On m’a proposé de créer des écoles dans plusieurs pays. Mais c’est ici que se trouvent mes racines », a expliqué Joël Robuchon, 70 ans, né à Poitiers, qui cumule dans ses différents restaurants 28 étoiles au guide Michelin.

Le projet, d’un coût de 65 millions d’euros, est financé par un groupe chinois d’investisseurs emmené par Wu Zhong, l’un des représentants de la Chine à l’Unesco.

Les coûts annuels de scolarité sont estimés à « entre 8.000 et 40.000 euros en fonction de la formation », selon une porte-parole.

L’école proposera plusieurs programmes de formation (niveau CAP, études post-bac, programmes de formation professionnelle continue, ou accélérée, cours pour amateurs), aux métiers de la cuisine, la boulangerie et la pâtisserie, le service et la sommellerie.

Le projet comprend aussi la création d’un restaurant et un hôtel de luxe d’application, de 15 suites.

L’Institut International Joël Robuchon, qui sera centré davantage sur la restauration plutôt que le management hôtelier, entend ainsi se distinguer des écoles suisses, très réputées, et a l’ambition de concurrencer les universités et écoles américaines.

En France, il explique se démarquer notamment de l’Institut Paul Bocuse, de l’école Ferrandi et de la nouvelle école Ferrières qui a ouvert ses portes en 2015 en région parisienne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous