IDF: le « renforcement de la sécurité » des lycées, transports est en cours (Huchon)

logo AFP

Le président de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon (PS), a annoncé lundi le « renforcement en cours de la sécurité » des lycées, centres de formations des apprentis (CFA), bases de loisirs, ainsi que dans les transports en commun.

Les élus étaient réunis pour une séance extraordinaire du conseil régional, dédié aux victimes des attentats de vendredi soir qui ont fait 129 morts et 352 blessés à Paris et Saint-Denis, lors de laquelle ils ont observé une minute de silence et entonné la Marseillaise.

« Le renforcement de la sécurité des accès aux équipements qui sont sous (notre) responsabilité, à savoir les lycées, les CFA et les îles de loisirs est en cours, en lien avec les autorités nationales », a déclaré M. Huchon. Des mesures supplémentaires sont mises en place depuis les attentats de janvier contre Charlie Hebdo et l’hypermarché casher, a précisé à l’AFP Henriette Zoughebi, vice-présidente en charge des lycées.

Concernant les transports, un conseil d’administration extraordinaire mardi matin du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) permettra de faire « un point détaillé des mesures de sécurité renforcées, en présence du préfet de police, de la directrice de la RATP et du président de la SNCF », a ajouté M. Huchon.

Ce dernier doit se rendre, en amont lundi après-midi, à un CA exceptionnel de la SNCF sur ces questions et demandera « une accélération du déploiement de la présence humaine ainsi qu’un calendrier précis » de ces renforts, qui s’inscrivent dans les contrats pluriannuels qui viennent d’être signés.

Enfin, soulignant le « temps suspendu de la campagne électorale » pour les régionales de décembre, M. Huchon a indiqué qu’il « continuerait à réunir la conférence des présidents de groupe tant que durera l’état d’urgence », y voyant « le bon niveau de gouvernance de notre institution » dans un moment qui « impose l’unité ».

Prenant la parole pour son groupe, Valérie Pécresse (Les Républicains) a plaidé pour « l’unité pour la nation mais l’unité pour l’action ». Elle a demandé que le conseil régional vote « dès cette semaine un fonds d’urgence d’aide au financement de portiques de sécurité » pour « les salles de spectacle (..) mais aussi pour les lycées et les CFA, les grandes gares ».

La candidate aux régionales, qui a suspendu sa campagne comme tous les autres partis, a également demandé de « réactiver la convention avec le ministère de l’Intérieur afin d’aider à l’équipement des forces de sécurité » mais aussi de « relayer la demande de la SCNF que le port de la carte d’identité soit rendu obligatoire pour aider aux contrôles ».

François Kalfon, conseiller régional PS et porte-parole de Claude Bartolone, a dénoncé auprès de l’AFP l’intervention « indigne » de Mme Pécresse « qui a transformé l’hémicycle en tract électoral ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous