Report du Salon de l’éducation en raison des attentats

logo AFP

Le Salon européen de l’éducation, prévu du 18 au 22 novembre à Paris, est annulé en raison des attentats, ont indiqué dimanche les organisateurs de cette manifestation, qui attire chaque année des dizaines de milliers de jeunes.

La Ligue de l’enseignement, propriétaire de la marque, en concertation avec les autres organisateurs, l’ONISEP, le groupe L’étudiant, le groupe Tarsus, et en accord avec le ministère de l’Education, a décidé de reporter la 17e édition de cette manifestation, qui devait se dérouler Porte de Versailles à Paris, ont-ils précisé dans un communiqué.

Ils précisent avoir pris en compte « la nécessité d’assurer la sécurité des personnes par des mesures adaptées à la gravité de la menace toujours présente » et le fait que le salon, « visité par des dizaines de milliers de jeunes collégiens, lycéens et étudiants, constitue une cible potentielle pour des actes aveugles et barbares de nature terroriste ».

Les dates du report dépendront des disponibilités du site d’exposition de la Porte de Versailles, géré par la société Viparis, ajoutent-ils.

Le Congrès des maires, qui devait rassembler près de 11.000 élus Porte de Versailles de mardi à jeudi, avait été annulé samedi, après un entretien entre les dirigeants des Maires de France et le Premier ministre Manuel Valls. Il a été reporté à la fin mai.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous