Attentats: Manuel Valls au centre de crise du Quai d’Orsay puis à l’Ecole militaire

logo AFP

Manuel Valls a visité dimanche matin le centre de crise du Quai d’Orsay où convergent les appels des familles des victimes des attentats meurtriers de Paris, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le Premier ministre a rencontré les responsables de cette cellule qui rassemble plusieurs dizaines d’experts dans la prise en charge des victimes et proches des victimes.

C’est dans ce centre de crise que convergent tous les appels des familles en quête d’informations sur la restitution des corps des personnes décédées ou encore sur la répartition des blessés dans les différents hôpitaux.

Manuel Valls a ensuite pris la direction de l’Ecole militaire où a été ouvert un lieu d’accueil destiné à recevoir les familles des victimes, en particulier les personnes qui sont encore sans nouvelles de leurs proches.

Ce centre, situé 1, place Joffre à Paris, mobilise les cellules de soutien psychologique du Samu de l’APHP (Assistance publique – hôpitaux de Paris), du service de santé des armées et de la Sécurité civile, ainsi que les associations agréées de sécurité civile (Croix-Rouge, Protection civile).

Le Premier ministre ira ensuite à la rencontre des forces de l’ordre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recherche dans les archives

Vous