« D’où venons-nous, où allons-nous ? » : le Musée de l’Homme rouvre ses portes

Le Musée de l'Homme a rouvert ses portes le 17 octobre, après 6 ans de travaux de rénovation. Son exposition permanente propose de s'interroger sur les origines de l'espèce humaine, mais aussi sur son avenir.

Crâne de Cro-Magnon dit le vieillard, Paléolithique supérieur, France © Muséum national d'histoire naturelle - JC Domenech

Crâne de Cro-Magnon dit le vieillard, Paléolithique supérieur, France © Muséum national d’histoire naturelle – JC Domenech

Après 6 ans et demi de fermeture et 92 millions d’euros de travaux, le nouveau Musée de l’Homme, totalement rénové, à rouvert ses portes, le 17 octobre 2015, à Paris – attirant plus de 6000 visiteurs en un week-end.

La grande exposition permanente du Musée de l’Homme, inaugurée par François Hollande, commence avec « l’Abri des ancêtres », qui permet d’admirer toute une collection de crânes, dont les fossiles originaux de l’Homme de Cro-Magnon et de l’Homme de Néandertal – de la « dame du Cavillon » à la « femme de l’abri Pataud », en passant par « l’homme de la Ferrassie » et « l’enfant du Pech-de-l’Azé. »

Un voyage vers les origines de l’Homme

La Galerie de l'Homme / © Muséum national d'histoire naturelle - JC Domenech

La Galerie de l’Homme / © Muséum national d’histoire naturelle – JC Domenech

Au total, l’exposition permanente propose 736 000 objets de préhistoire, et 30 000 d’anthropologie biologique. La visite se poursuit dans la « salle des Trésors », qui abrite dans l’obscurité des créations artistiques datant du Paléolithique supérieur – dont la Vénus de Lespugue, célèbre statuette vieille de 23 000 ans.

Les collections originales de fossiles humains et d’archéologie préhistorique du Musée de l’Homme permettent d’effectuer un voyage vers les origines de l’Homme, à la lumière des découvertes scientifiques les plus récentes. Le visiteur peut ainsi découvrir un site de fouilles reconstitué, des animaux naturalisés, des panneaux explicatifs, ainsi que des centaines d’objets utilisés par nos ancêtres, il y a plus de 30 000 ans.

Vénus de Lespugue, Paléolithique supérieur, Ivoire de mammouth, France © Muséum national d'histoire naturelle - JC Domenech

Vénus de Lespugue, Paléolithique supérieur, Ivoire de mammouth, France © Muséum national d’histoire naturelle – JC Domenech

Pour illustrer toute la diversité humaine, la galerie de l’Homme (2500 m2), rénovée, propose une exposition de 35 cires anatomiques et de 85 bustes en bronze et en plâtre, réalisés au 19e siècle par des scientifiques à partir de moulages sur des populations autochtones d’Amérique, d’Afrique ou d’Asie.

Mondialisation, progrès : « où allons-nous ? »

Le parcours interroge le visiteur sur les origines de l’espèce humaine, mais aussi sur son avenir. « Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Où allons-nous ? C’est autour de ces 3 questions fondatrices que s’orientent le propos et le parcours de visite de ce lieu emblématique de la pensée », écrit Bruno David, président du Muséum national d’Histoire naturelle dans le dossier de présentation du nouveau Musée de l’Homme.

Yourte mongole et car rapide sénégalais - Galerie de l’Homme - Où allons-nous ? © Muséum national d'histoire naturelle - Jean-Christophe Domenech

Yourte mongole et car rapide sénégalais – Galerie de l’Homme – Où allons-nous ? © Muséum national d’histoire naturelle – Jean-Christophe Domenech

Le parcours se termine ainsi par un questionnement sur le futur de l’humanité – à travers des films retraçant les étapes de la mondialisation, du Néolitique à nos jours, une yourte mi-traditionnelle mi-moderne, les interviews de scientifiques et des objets issus de la collection d’anthropologie culturelle du musée, le visiteur s’interroge notamment sur le progrès technologique, avec une réflexion sur l’homme moderne et  ses objets numériques – qui tendent à en faire un « homme augmenté ».

 

Avec 150 chercheurs salariés, ce musée-laboratoire consacre 20% de sa superficie à la recherche et à l’enseignement. Le nouveau Musée de l’Homme propose aussi un programme de formation à la recherche scientifique, à destination des étudiants des masters de formation des enseignants des universités mais aussi des enseignants eux-mêmes, dans le cadre de leur formation  continue – via des interactions avec les équipes de chercheurs et de muséographes, des stages, des visites de sites, et un accès direct aux collections. Plusieurs centaines de bureaux, des laboratoires, des salles d’études, une bibliothèque de recherche, des collections et des plateaux techniques sont notamment à leur disposition.

Galerie de l’Homme - D'où venons-nous ? © Muséum national d'histoire naturelle - Jean-Christophe Domenech

Galerie de l’Homme – D’où venons-nous ? © Muséum national d’histoire naturelle – Jean-Christophe Domenech

Portée des bustes - Galerie de l’Homme - Qui sommes-nous ? © Muséum national d'histoire naturelle - Jean-Christophe Domenech

Portée des bustes – Galerie de l’Homme – Qui sommes-nous ? © Muséum national d’histoire naturelle – Jean-Christophe Domenech

Galerie de l’Homme - Qui sommes-nous ? © Muséum national d'histoire naturelle - Jean-Christophe Domenech

Galerie de l’Homme – Qui sommes-nous ? © Muséum national d’histoire naturelle – Jean-Christophe Domenech

Source(s) :
  • AFP, Sciences et Avenir, Libération, Musée de l'Homme

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous