Évaluation des élèves : la communauté éducative vote « pour »

Le décret sur l’évaluation des élèves du CP à la 3e a été adopté par la communauté éducative lors d’un vote consultatif. Il entrera en vigueur à la rentrée 2016.

note contrôle

© imagika – Fotolia

Une semaine après avoir voté contre les nouveaux programmes du CP à la troisième, le CSE (Conseil supérieur de l’éducation) a adopté lors d’un vote consultatif, les textes sur l’évaluation – du cycle 1 au cycle 4. Le décret entrera en vigueur à la rentrée 2016.

La ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem a accepté de suivre l’avis de la communauté éducative, en laissant les enseignants libres d’utiliser des notes chiffrées sur les bulletins trimestriels (et non en notant uniquement par compétences), en instaurant un bulletin numérique unique du CP à la troisième, ainsi que des bilans de compétences en CE2, 6e et 3e, et un brevet rénové.

Un « bilan global sur les 8 champs d’apprentissage du socle » commun est prévu à la fin de chaque cycle (CE2, 6e et 3e), avec 4 niveaux de maîtrise fixés, qui seront aussi évalués en contrôle continu.

Un brevet qui mettra l’interdisciplinarité en valeur

Copies notées © Andrzej Wilusz - Fotolia.com

Copies notées © Andrzej Wilusz – Fotolia.com

En outre, le Diplôme national du brevet (DNB) sera revu, et mettra en valeur l’interdisciplinarité introduite par la réforme du collège. Ainsi, l’examen terminal du DNB comportera une épreuve orale portant sur un projet mené dans le cadre des EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires), une épreuve écrite portant sur les programmes d’histoire-géographie, de français et d’EMC, ainsi qu’une épreuve écrite portant sur les programmes de SVT, mathématiques et physique-chimie et technologie.

Dans un communiqué, le Sgen-CFDT note que la nouvelle mouture du brevet « maintient des épreuves terminales qui font du brevet une sorte de petit bac et laisse encore trop de place au bachotage en classe de troisième, ce qui est contradictoire avec la logique des cycles et même nuisible à la qualité des apprentissages ».

DNB : des « épreuves terminales inutiles » (Sgen-CFDT)

Le syndicat se réjouit toutefois d’être parvenu à « convaincre le ministère de modifier les scores attribués aux niveaux de maîtrise du socle comptant pour le contrôle continu ». En augmentant le score du niveau « maîtrise fragile », un élève « ayant ce niveau dans l’ensemble des domaines conserve une chance d’obtenir son DNB en atteignant la moyenne dans les épreuves terminales », indique le Sgen-CFDT.

De même, l’augmentation du score du niveau « maîtrise satisfaisante » met un élève ayant ce niveau dans tous les domaines « en position d’obtenir son DNB, même avec une mauvaise performance le jour des épreuves terminales ». Ainsi, se réjouit l’organisation, « les élèves ne pâtiront pas trop de l’obsession des adultes pour le rituel de l’examen. »

Le Sgen-CFDT conclut en indiquant « compter sur la mise en pratique de ce nouveau DNB » pour convaincre « définitivement » le ministère et l’opinion de « l’inutilité » de maintenir des épreuves terminales et de la « nécessité » de se concentrer sur l’apprentissage et la validation du socle.

A noter : bien que refusés par le CSE, les nouveaux programmes scolaires entreront aussi en vigueur à la rentrée 2016, l’avis du Conseil n’étant que consultatif.

Note(s) :
  • (1) AFP, Sgen-CFDT

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Captcha *

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.

Recherche dans les archives

Vous